CAC40: en berne sur des données décevantes.

le
1

(CercleFinance.com) - Les vendeurs dominent toujours à la Bourse de Paris, sur fond de certaines données décevantes ce matin en Europe et en Asie, et alors que l'anxiété gagne à l'approche de la publication du rapport mensuel sur l'emploi aux Etats-Unis.

Après environ une heure et demie d'échanges, l'indice CAC40 s'affaisse de près de 1,5% à 4321 points, en ligne avec le DAX de Francfort mais sous-performant nettement le FTSE de Londres (-1,1%).

La conjoncture affiche une légère détérioration dans le secteur manufacturier français en mars, comme en témoigne l'indice PMI de Markit qui se replie de 50,2 en février à 49,6. L'emploi du secteur recule en outre pour la première fois depuis quatre mois.

'Ces dernières suppressions de postes suggèrent la faiblesse de la confiance des entreprises quant à une amélioration prochaine de la conjoncture du secteur', prévient Jack Kennedy, senior economist à Markit.

Le moral des investisseur pâtit aussi de certaines données en provenance d'Asie, comme l'indice Tankan de confiance dans l'industrie japonaise qui a chuté de six points à +6 en mars, alors que le consensus tablait sur +8.

Les regards vont maintenant se braquer vers le rapport sur l'emploi américain attendu en début d'après-midi : les économistes attendent en moyenne un peu plus de 200.000 créations de postes non agricoles, avec le maintien du taux de chômage à 4,9% en mars.

'L'élément-clé de cette publication devrait résider dans le salaire horaire', juge Angus Nicholson, analyste de marché chez IG, prévenant qu'une baisse en rythme mensuel laisserait entrevoir une récession aux Etats-Unis.

Toujours aux Etats-Unis, les opérateurs prendront connaissance des indices PMI et ISM manufacturiers, puis de l'indice de confiance des consommateurs 'UMich' et des dépenses de construction pour le mois de février.

Dans l'actualité des valeurs, Renault et Peugeot (-1,3% chacun) connaissent des retraits globalement en ligne avec la tendance, après une croissance de 7,5% des immatriculations de voitures particulières neuves en France au mois de mars.

Areva gagne 0,6% après avoir annoncé la création, avec EDF (-0,3%) et le CEA, d'une instance tripartite baptisée Plateforme France Nucléaire (PFN) pour faciliter la concertation entre les acteurs de la filière nucléaire française.

Lui aussi à contre-courant, Wendel gagne 1% à la faveur d'un relèvement de recommandation de 'conserver' à 'achat' chez Société Générale, avec un objectif de cours rehaussé de 96 à 109 euros sur le titre de la société de portefeuille.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M7188146 il y a 12 mois

    hormis le dj et le n les bourses sont devenues des chienlits où l'on assiste à une curée que vous et vos collègues soutenez allègrement