CAC40: efface ses pertes depuis le 15/07, records à W-Street

le
0

(CercleFinance.com) - Le CAC40 (+0,95% à 4.370) a effacé en une heure ce matin tout le terrain perdu depuis vendredi: l'enjeu consistera à renouer avec les 4.372 d'ici 17H35... une simple formalité.

A noter que le 'CAC-PME' (+0,8%) vient de renouer avec les 1.000Pts.

Rien dans l'actualité n'étaye un gain proche de +1%... sauf la conviction que Mario Draghi entretiendra demain l'anticipation de taux toujours plus bas, d'argent toujours plus abondant, de contrôle toujours plus implacable sur la valeur des actions cotés.

Les indices européens grimpent en ordre dispersé avec Londres qui grappille 0,2%, Milan +0,3% mais Francfort s'envole de +1,5%.

A Wall Street, 9ème séance de hausse consécutive et 7ème record historique à 18.600Pts, le S&P500 (+0,25%) renouant avec le zénith des 2.172.

Une telle série haussière est forcément orchestrée de main de maitre et elle véhicule le message que Wall Street est invulnérable et que les actions ne connaissent qu'une seule destinée: grimper éternellement, sans l'appui des profits ni de la croissance.

Principal indicateur du jour, les prix à la production pour les biens industriels se sont repliés de 2,2% en Allemagne le mois dernier, à comparer à un rythme de -2,7% observé en mai, d'après le bureau fédéral de la statistique.

Sur le marché des changes, l'Euro test les 1,10 face au dollar, et le pétrole rebondit paradoxalement de +1,8% vers 45,5$.

Enfin, concernant les valeurs, la baisse des objectifs annuels d'EDF (-1,5%) passe évidemment assez mal. Invoquant les arrêts de tranches imposés par des procédures de contrôle, l'électricien a abaissé d'environ 3% sa prévision de production nucléaire en France, tout en confirmant ses prévisions financières.

Leader du SBF 120, Orpea (+7,7%) fait en revanche feu de tout bois à la faveur d'un relèvement de recommandation par Kepler et d'un rehaussement des prévisions de croissance du groupe, dont les ventes ont grimpé de 5,7% en données organiques au premier semestre (+6,6% sur le seul deuxième trimestre). Orpea table maintenant sur une hausse de 17,5% de son chiffre d'affaires annuel en données publiées, contre +13,7% auparavant.

Son premier poursuivant Ubisoft (+7,5%) a, lui, vu son chiffre d'affaires du premier trimestre bondir de 44% à 139,1 millions d'euros. L'éditeur de jeux vidéo a par ailleurs maintenu ses objectifs annuels.

Klépierre +3% et CapGemini +5% dominent largement le CAC40 tandis que Technip (-1,2%) reste lanterne rouge.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant