CAC40: démarre le mois de mars du bon pied.

le
0

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris commence le mois de mars du bon pied, sur fond d'un discours de Donald Trump plutôt bien accueilli et d'indices PMI Markit pour le secteur manufacturier de bonne facture en Europe.

Vers 10h20, le CAC40 bondit de 1,3% à 4.922 points, en ligne avec le DAX de Francfort (+1,2%) tandis que le FTSE de Londres prend 0,7%. A Wall Street, la séance de mardi s'est conclue sur un Dow Jones en retrait de 0,1% et un Nasdaq en repli de 0,6%.

Devant les deux chambres du Congrès, le président américain a tenu des propos plus mesurés qu'à l'accoutumée et n'a fourni que peu de détails concernant le 'phénoménal' projet de réforme fiscal maintenant évoqué depuis de longues semaines.

'Les investisseurs traitent ce manque de détail sur un mode 'no news is good news' et portent maintenant leur attention vers la réunion de la Réserve fédérale prévue ce mois-ci', indique-t-on chez ADS Securities.

Dans cette optiques, ils devraient être attentifs aux données américaines du jour, à savoir les revenus et dépenses des ménages pour janvier, les indices PMI et ISM manufacturiers, puis le Livre Beige de la Fed.

En attendant, la croissance du secteur manufacturier de la zone euro s'accélère de nouveau en février : se redressant de 55,2 en janvier à 55,4, l'indice PMI final Markit atteint son plus haut niveau depuis avril 2011.

'Le degré de confiance des fabricants a atteint, ces deux derniers mois, des niveaux supérieurs à ceux enregistrés depuis le début de la crise de la dette dans la zone euro', souligne Chris Williamson, chief business economist à IHS Markit.

Dans l'actualité des valeurs parisiennes, les opérateurs sanctionnent nettement les publications de Bolloré (-2,9%), Suez et Teleperformance (-3,4% chacun), mais réservent un accueil plus favorable à celle d'Areva (+0,4%).


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant