CAC40: déborde 4.500 mais est freiné par pétrole et W-Street

le
0

(CercleFinance.com) - Les places européennes avaient réalisé une entame de semaine canon, dans le droit fil du rallye haussier de la fin de semaine: après les +3,3% du CAC40 vendredi, cette séance de lundi voyait rapidement l'indice engranger 1% supplémentaire et se hisser au-delà des 4.530Pts.

La hausse s'est rapidement calmée pour s'établir au sein d'une fourchette +0,25%/+0,5% à Paris (le CAC40 flirte avec les 4.500, vers 4.507).

Mais l'euphorie initiale -surtout en Allemagne où le DAX30 semblait fêter le lourd revers électoral d'Angela Merkel par une envolée de +2%- a été tempéré par la rechute du pétrole (-3%) puis la lourdeur de Wall Street en préouverture, confirmée par une baisse initiale de -0,2% (les USA sont passés à l'heure d'été ce weekend, donc la séance débute à 14H30).

L'optimisme reste cependant de rigueur: 'Il faut intégrer l'action de la BCE, et sa volonté est d'agir un maximum sur la baisse des rendements des actifs les moins risqués pour inciter les investisseurs à aller chercher du rendement sur des actifs plus risqués où la demande reste faible', décrypte-t-on chez Barclays Bourse.

Unique donnée macroéconomique notable du jour, la production industrielle s'est inscrite en hausse de 2,1% dans la zone euro en janvier comparé à décembre 2015, après un recul de 0,5% entre novembre et décembre.

En Chine, la production industrielle ne croît plus qu'à un rythme de +5,4%/an, le plus faible depuis novembre 2008.

Du côté des valeur, Safran (-6%) déçoit les opérateurs avec son plan 2016/2020 qui prévoit une marge de 14% jugée un peu faible.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant