CAC40: commence la semaine dans la déprime.

le
0

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris commence la semaine dans la déprime, plombée essentiellement par des nouvelles défavorables en provenance des Etats-Unis en fin de semaine dernière.

En milieu de matinée, le CAC40 chute de 2,1% à 4.395 points, tandis que le DAX de Francfort perd 2% et le FTSE de Londres, 1,6%. Vendredi à New York, le Dow Jones a terminé en chute de 2,1% et le Nasdaq Composite a lâché plus de 2,5%.

'Les marchés ont terminé sur un fond assez tumultueux de hausse des stocks de pétrole et de résurgence de la perspective d'une hausse de taux de la Fed', rappelle Tony Cross, l'analyste de marchés chez Trustnet Direct.

Il pointe aussi les questions que les investisseurs se posent à propos de la santé d'Hillary Clinton, 'au moment où la campagne présidentielle américaine atteint un point critique'.

'Le coup d'arrêt à la progression des marchés financiers outre atlantique et le manque de catalyseur en ce début de semaine en Europe devraient maintenir l'indice CAC 40 bien en-deçà de sa résistance long terme de 4500 points', estime un gérant de Barclays Bourse.

Selon lui, 'seul l'agenda économique de cette fin de semaine et de la semaine prochaine, ainsi qu'une légère détente sur les taux Euro et US seront à même de redonner éventuellement une énergie acheteuse auprès des investisseurs'.

'Dans l'attente de ces éléments moteurs et d'une volatilité accrue la prudence reste de mise sur une grande partie des places financières', conclut le professionnel des marchés.

Aucune donnée n'est attendue ce lundi, mais les jours à venir verront notamment les publications de l'indice ZEW en Allemagne, des chiffres de l'inflation dans plusieurs pays européens et la réunion de politique monétaire de la banque d'Angleterre.

Aux Etats-Unis, les statistiques seront particulièrement nombreuses jeudi avec entre autres les ventes de détail, la production industrielle et l'indice Empire State, avant l'inflation vendredi.

Côté valeurs, Sanofi ne cède que 1,3% à la suite de l'annonce par le géant de la santé de la création d'Onduo, une co-entreprise avec Verily Life Sciences, une filiale d'Alphabet, née de leur collaboration dans le diabète.

Parmi les valeurs plus modestes, CS (Communication & Systèmes) plonge de près de 12% sanctionné pour les résultats semestriels dévoilés par le groupe de systèmes critiques.

Onxeo grimpe par contre de 5,6% après que le groupe biopharmaceutique ait présenté des premières données positives de son programme préclinique avec Livatag.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant