CAC40 : certaines valeurs perdent déjà plus de 10% depuis le début de l'année

le , mis à jour à 17:35
2

Le CAC40 décroche depuis le début de l'année, et certaines valeurs perdent plus de 10% au sein de l'indice.
Le CAC40 décroche depuis le début de l'année, et certaines valeurs perdent plus de 10% au sein de l'indice.

Alors que les marchés financiers n’en sont qu’à leur quatrième séance depuis le 1er janvier, le CAC40 perd déjà 5 à 6% depuis le début de l’année, à l’instar des autres grands indices européens. Certaines valeurs du CAC40 perdent même plus de 10%. L’année débute de la pire des manières.

Le secteur pétrolier s’affiche sans surprise comme l’un des plus touchés par l’actualité de début d’année, caractérisée par la nette rechute des prix du pétrole. Technip perd ainsi 12,8% depuis le début de l’année et représente la plus forte baisse de l’indice parisien sur les quatre dernières séances. Total, très diversifié malgré son exposition aux prix du pétrole, ne perd « que » 6,7% depuis le début de l’année, suivant globalement la moyenne du marché.

L’industrie est également très affectée par les doutes sur la Chine. ArcelorMital, qui avait déjà été le grand perdant de l’année 2015 au sein du CAC40 en perdant 57% de sa valeur, perd encore 10% depuis le début de l’année 2016. Le métallurgiste est fortement exposé à la dynamique de l’industrie chinoise et au prix des métaux, deux sujets au cœur du regain de craintes de ces derniers jours. Non loin derrière, les valeurs industrielles Saint Gobain et LafargeHolcim perdent respectivement 8,9% et 9,0% depuis le début de l’année.

Peugeot, pour sa part grand vainqueur 2015 en terminant en tête du CAC40 l’année dernière (+59%), souffre également de la thématique chinoise. L’action du groupe perd 12% depuis le début de l’année, alors que le secteur automobile est l’un des plus exposés aux perspectives du marché chinois. Dans le même secteur, Renault perd environ 8% depuis le début de l’année, tandis que l’équipementier Valeo abandonne 9%.

Même des valeurs traditionnellement « défensives », comme Publicis (-10,8% depuis le 1er janvier) ou Kering (-8,3% en quatre séances) s’affichent parmi mes plus fortes baisses de ces derniers jours. Publicis a notamment souffert mercredi d’une mauvaise recommandation d’un analyste.

Seules valeurs du CAC40 dans le vert ou proches de l’équilibre depuis le début de l’année : Nokia, nouveau nom au sein du CAC40 depuis ce matin suite à l’OPE effectuée avec Alcatel-Lucent, ainsi qu’Orange. Nokia gagne 0,6% depuis le début de l’année, tandis qu’Orange est à l’équilibre. Bouygues représente pour sa part la troisième « meilleure » performance du CAC40 depuis le début de l’année, avec une baisse de seulement 1,3%.

Le secteur des télécoms surfe sur une actualité positive depuis la fin de l’année 2015 avec le projet de rachat de Bouygues Télécom par Orange. Le marché des opérateurs télécom français pourrait donc devenir moins concurrentiel cette année.

Consultez le palmarès complet du CAC40 depuis le début d'année sur Boursorama.

X. Bargue (redaction@boursorama.fr)

Retrouvez tous les articles de la rédaction de Boursorama dans la rubrique dédiée.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • cosack le jeudi 7 jan 2016 à 17:56

    et le marché chinois n'est pas de nature à inquiéter Peugeot

  • fquiroga le jeudi 7 jan 2016 à 17:12

    l'attaque des robots a débuté.....