CAC40:bientôt la fin de 6 semaine d'immobilisme avec Yellen?

le
0

(CercleFinance.com) - Rien ne bouge, le marché parisien est littéralement figé autour de 4.405/4.410Pts: score quasi nul sur la séance (+0,1%), score nul sur la semaine écoulée.

La camisole algorithmique est serrée au maximum du possible, les volumes sont littéralement étranglés avec seulement 760MnsE échangés en 6 heures (soit 130 millions à l'heure... niveau proche du néant une fois retranché l'algo-trading).

Les investisseurs préfèrent ne pas se positionner à l'achat sur les actions à quelques heures de l'intervention très attendue de Janet Yellen à Jackson Hole... mais pour rien au monde ils ne songent à vendre puisque ce serait s'opposer aux banques centrales qui soutiennent les cours de bourse depuis 8 ans.

Dans une note publiée ce matin, les équipes de Saxo Banque évoquent des 'investisseurs qui préfèrent rester en retrait en attendant d'en savoir plus sur les intentions de la Fed et de sa présidente'.

Janet Yellen prendra la parole à l'occasion du symposium économique de Jackson Hole qui se tient dans le Wyoming à 10h00 (heure de New York), soit 16h00 (heure de Paris).

'Si jamais Yellen montre des signes évidents d'un nouveau tour de vis imminent, la réaction devrait être négative sur les marchés d'actions', prévient Saxo.

La banque scandinave rappelle que le marché continue d'attribuer 54% de chances au scénario d'une hausse des taux au mois de décembre. La probabilité d'un relèvement dès septembre est estimée autour de 25%.

Les investisseurs viennent de prendre connaissance de la deuxième estimation de la croissance américaine de 2ème trimestre : elle s'établit à +1,1% contre +1,2% en 1ère estimation, ce qui constitue une déception, mais c'est en partie compensé par une embellie côté commerce extérieur US avec une contraction de -8% du déficit à 59,3 contre -64,5Mds$.

En outre, les dépenses des ménages sont rehaussées à +4,4% en rythme annuel contre +4,2% initialement.

Reste à découvrir la confiance des consommateurs du Michigan.

En France, le produit intérieur brut (PIB) est stable au deuxième trimestre après une hausse de +0,7% au premier, selon l'Insee qui confirme ainsi son estimation rapide pour le trimestre écoulé.

La confiance des ménages français s'est légèrement redressée au mois d'août, à en croire les résultats d'une enquête dévoilée vendredi par l'Insee (+1Pt à 97, le seuil médian des 100 se rapproche).

Sur le front des valeurs à Paris, les valeurs 'biotechs' continuent de subir des dégagements dans le sillage de leurs homologues à la Bourse de New York. DBV Technologies perd encore 2%.

Lanterne rouge de l'indice SBF 120, Vivendi cède 4% au lendemain de la publication de comptes semestriels qui ont légèrement manqué les attentes.

Oddo maintient sa recommandation 'achat' et son objectif de cours de 22 euros sur Vivendi, 'considérant que la faiblesse chez Canal+ est intégrée dans le cours actuel et que les perspectives de croissance chez Universal Music Group sont majeures'.

Les analystes de Société Générale (SG) ne démordent pas de leur optimisme sur le dossier Vivendi. Considérant toujours le titre comme une valeur de trading, SG estime que le jeu en vaut la chandelle en raison de la relative faiblesse de la valorisation des actifs du groupe. Le conseil d'achat est confirmé, ainsi que l'objectif de cours à 12 mois de 19,6 euros.

Les valeurs cycliques comme Capgemini, Technip et Renault font un tire groupé (+1,1%), Accor et Total avancent de +0,9%.

S&P a confirmé vendredi sa note de crédit de long terme 'B+' sur Areva, toujours assortie d'une perspective qualifiée d''évolutive'.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant