CAC40: au contact des 4.400, stagnation complète sur mars.

le
0

(CercleFinance.com) - Paris réduit un peu ses pertes après la publication d'une hausse de +11.000 demandeurs d'indemnités chômage aux Etats Unis à l'issue de la semaine s'achevant le 25/03.

L'indice CAC40 ne cède plus que -0,98% à 4.400 points, de telle sorte que le mois de mars pourrait s'achever sur un score nul et vierge (à condition d'en terminer à 4.406Pts.

Paris sous-performe donc le DAX de Francfort et le FTSE de Londres qui lâchent environ 0,6% chacun... mais hier, le CAC40 figurait symétriquement aux avant-postes.

Tony Cross, analyste de marché chez Trustnet Direct souligne que 'les nombreuses données à venir d'ici la fin de la semaine incitent aussi à un certain degré de prudence'.

Côté chiffres européens, l'indice des prix à la consommation (IPC) de la France augmenterait de 0,7% en mars 2016 par rapport au mois précédent, comme en mars 2015, d'après l'estimation provisoire réalisée par l'Insee.

Par ailleurs, les dépenses de consommation des ménages français en biens ont augmenté de 0,6% en volume en février, dépassant leur précédent plus haut niveau atteint début 2011, tandis que les prix de production des produits industriels ont reculé de 0,5%.

Europe et selon l'estimation 'flash' d'Eurostat, l'indice des prix harmonisé IPCH a reculé de 0,1% par rapport à mars 2015 (après -0,2% en février), une évolution qui s'explique par la chute de -8,7% des prix de l'énergie.

Reste pour cet après-midi à découvrir l'indice PMI de Chicago aux Etats-Unis.

Sur le plan des valeurs, Bouygues (-3,2%) fait figure de lanterne rouge du CAC40, après que le conglomérat et Orange (-1,5%) aient reporté de quelques jours la fin de leurs discussions portant sur l'avenir de Bouygues Telecom.

Technip essuie aussi l'un des plus forts replis de l'indice (-1,4%), pénalisé, à l'instar de Total (-1,5%), par la rechute des cours du pétrole (-1% à 38,1$ pour le WTI).

Parmi les valeurs plus modestes, Actia Group recule de 6,3% après la publication par la société d'électronique embarquée d'un résultat opérationnel en baisse de 7,5% à 19,8 millions d'euros au titre de 2015.

A noter la rechute de -5,8% de Neopost au lendemain d'un rebond de +6%.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant