CAC40: accélère à la hausse dans le sillage banques et $.

le
0

(CercleFinance.com) - Le CAC40 (5.288) vient de doubler ses gains depuis l'ouverture affiche depuis le début la séance et affiche +0,4% après avoir oscillé en mode 'camisole algorithmique' entre 5.275 et 5.282 durant plus de 6 heures: une telle stabilité apparaissait singulière quand l'Euro-Stoxx50 prend +0,7% à 3.561, alors que Madrid grimpe de +0,7% et Milan de +1% (et hors zone Euro, Londres avance de +0,5%).

Wall Street a rouvert en nette hausse avec un Dow Jones +0,15% (environ) tandis que le Nasdaq bondit de +0,7% à 6.430 et rattrape le terrain perdu depuis le début de la semaine.

Cette séance est également marquée par un net redressement des rendements obligataires (+5 à +6Pts sur les OAT, +7Pts sur les T-Bonds à 2,30%) au lendemain d'un discours jugé 'faucon' de Janet Yellen: le Dollar en profite pour grimper de +0,6% à 1,1725/E, ce qui soutient les exportatrices en Europe.

'La présidente de la Fed a mis en garde contre une remontée de taux trop lente, mais aussi indiqué que la perspective de la Fed pourrait changer si l'inflation se montre persistante', rappelle-t-on chez Wells Fargo Advisors.

La vision d'un économie US plus dynamique est renforcée par les commandes de biens durables qui ressortent en hausse de +1,7% contre +0,9% anticipé.

Hors défense, les commandes grimpent de +2,2%, le secteur aéronautique affichant une belle santé puisque hors 'transports', la hausse se limite à +0,2%.

Petit bémol en revanche avec les promesses de ventes de logements neufs en repli de -2,6% en août, premier indice de l'impact des cyclones.

En France, la trajectoire de l'emploi reste très éloignée de celle des Etats Unis: le nombre de demandeurs d'emploi en catégorie A (c'est-à-dire sans emploi) a augmenté de 0,6% au mois d'août (+22.300), pour atteindre 3.540.400, selon les données dévoilées mardi soir par Pôle Emploi (la hausse atteint +1,3% sur 3 mois).

Côté valeurs, les bancaires s'imposent désormais en tête du CAC40 avec +2,6% pour Crédit Agricole et +2,4% pour BNP-Paribas.

Siemens et Alstom ont annoncé un protocole d'accord pour combiner les activités mobilité de Siemens avec Alstom : l'Allemand recevra des actions nouvellement émises dans l'entreprise combinée représentant 50% du capital du Français.

Alstom (+5%) va verser un super dividende de +4E (dividende de 'prise de contrôle') qui dope Bouygues (+2,3%), son principal actionnaire avec 28,3%.

L'Etat a par ailleurs renoncé à exercer ses options et n'entrera donc pas au capital d'Alstom.

De son côté, Essilor a indiqué que son projet de rapprochement avec l'Italien Luxottica se poursuit, après l'annonce par la Commission européenne en toute fin d'après-midi de l'ouverture d'une enquête relative à ce projet.

Dévoilés ce mardi après la clôture, les résultats des six premiers mois de l'exercice de Neopost (+6,4%) ont été marqués par un bénéfice net part du groupe de 51 millions d'euros, en recul de sept millions sur un an en raison de l'impact de cessions d'actif.

Vallourec annonce le lancement d'une émission d'obligations à option de conversion et/ou d'échange en actions nouvelles et/ou existantes (OCEANEs) à échéance 2022 d'un montant initial de 170 millions d'euros pouvant être porté à 200 millions.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant