CAC40: 5ème hausse d'affilée, va clôturer au plus haut 2016.

le
0

(CercleFinance.com) - Sans surprise, les cotations sont totalement léthargiques avec une volatilité marginale et des volumes anémiques (0,9MdsE), scénario classique en cas de fermeture de la Bourse de Londres (pour le 'Spring Bank Holiday') et des marchés américains (en raison du 'Memorial Day').

Le CAC40 (+0,33% à 4.531Pts) s'inscrit au plus haut du jour à 5Mn de la clôture et semble bien parti pour aligner une 5ème séance de hausse consécutive... et la meilleure clôture de l'année pour le CAC40 'global return' (11.030Pts) intégrant les dividendes distribués depuis début mai.

L'euro-Stoxx50 grappille +0,38% (Milan gagne +0,5%) et flirte avec les 3.090Pts: les indices de la zone Euro respectent donc une sorte de règle non écrite qui veut que les indices terminent le mois calendaire au plus haut.

'Techniquement, si l'indice phare casse la résistance des 4.520 points et sort de son triangle de consolidation par le haut, il ouvre un nouveau potentiel jusqu'à 4650 points et au gap des 4.630 points', assuraient ce matin les équipes de Barclays Bourse.

Il est d'autant plus facile de 'pousser' un peu le marché vers le haut que les volumes sont quasi inexistants et que l'opposition aux 'algos' haussiers et résolument nulle depuis mi-février.

Les investisseurs se veulent par ailleurs prudents alors que Janet Yellen a indiqué vendredi que la Fed devrait 'relever ses taux dans les mois à venir'. D'après la présidente de la Fed, 'si l'économie continue de s'améliorer, que la croissance continue d'accélérer et que le marché du travail continue de s'améliorer, [...] une telle initiative serait opportune'.

La FED demeure donc 'data dependant' et si les chiffres de l'emploi/chômage publiés vendredi sont médiocres, les anticipations de hausse fin juillet risquent de se dégonfler rapidement.

D'ici vendredi, les opérateurs seront attentifs aux indices PMI et ISM, puis à l'enquête ADP jeudi.

Pour l'heure, le PIB de la France a augmenté de 0,6% en volume au premier trimestre, d'après des données CVS-CJO de l'Insee, lequel a donc rehaussé légèrement sa première estimation de +0,5%.

La consommation s'est en revanche contractée de -0,1% en avril.

Sur le marché des changes, l'euro avance de 0,2% face au billet vert à 1,1135, tandis que le baril de brut léger américain (WTI) recule dans des proportions identiques à 49,2 dollars.

Du côté des valeurs, les constructeurs automobiles sont leaders sur le CAC (Renault et Peugeot gagnent +1,4% et 1,1% respectivement). Au sein du SBF-120, ce sont surtout les opérateurs satellitaires SES (+2,2%) et Eutelsat (+1,8%) qui s'illustrent favorablement après leurs décrochages des dernières séances.

A contrario, bioMérieux (-2,5%), lanterne rouge du SBF 120, corrige sous les 115 euros après avoir atteint vendredi des sommets historiques à près de 120 euros.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant