CAC40: +3% grâce à de bons résultats et un pétrole à 31$.

le
0

(CercleFinance.com) - Le CAC40 finit fort, sur un gain de +3% à 4.233,5Pts (contre un zénith intraday de 4.238), dans un volume de 4,5MdsE qui n'est pas très étoffé, vu la volatilité du marché.

L'indice avait refranchi les 4.100 la veille, c'est tour des 4.200 ce mercredi, avec un test des 4.230Pts à la clé, l'ex-plancher du 24 août dernier.

A 4.238Pts, le CAC40 'global return' se hisse au-dessus des 10.000Pts, jusque vers 10.080Pts, après avoir rebondi sur 9.270Pts le 11 février, cela représente +8% en 4 séances.

Les 'fondamentaux' n'apportaient guère de munitions aux acheteurs ce matin: ce rallye haussier qui déjoue tous les pronostics des préouverture traduit une véritable volonté de gagner de l'altitude alors que la hausse du pétrole à suivi celle des actions et pas l'inverse.

Le baril gagne +6,75% à 31$ ce soir contre 29$ ce matin alors que l'accord annoncé hier à Doha ne préconisait aucune réduction de la production de l'Arabie, de la Russie, du Qatar ou du Venezuela, tandis que l'Iran entend bien accroître la sienne.

La tendance haussière du jour a d'abord été alimentée par de bons résultats d'entreprises, les chiffres US étant mitigés: bonne surprise du côté de la production industrielle avec +0,9% au lieu de +0,3% attendu mais petite déception avec les mises en chantier du mois de janvier qui affichent un recul de -3,8% en rythme annuel, à 1,10 million d'unités (au lieu de 1,17 anticipé).

Wall Street avait rouvert en hausse de +0,9% et accélère la cadence avec un 'S&P' (+1,5%) qui parvient à se hisser vers 1.925Pts, le Nasdaq affiche +2,2% et refranchit les 4.500Pts pour tester 4.528Pts.

'La réunion sur le pétrole d'hier et les minutes de la Fed attendues aujourd'hui (ce soir vers 20H) pourraient constituer des événements significatifs et peut-être aider à stabiliser les marchés', estime ADS Securities, pour qui 'l'accord trouvé par les membres de l'OPEP sur le gel de la production est moins important que le fait que ces pays travaillent désormais ensemble pour soutenir les prix pétroliers'.

Le compte rendu du dernier FOMC de la FED pourrait 'montrer une détente de la position de l'institution face à l'affaiblissement des perspectives d'inflation et au ralentissement mondial', prophétise ADS Securities.

Sur le front des valeurs, c'est une journée 'feu d'artifice' avec Crédit Agricole qui flambe de 14% et domine l'indice phare après avoir détaillé ce matin à l'occasion de ses résultats annuels, marqués par une augmentation de moitié du bénéfice net annuel et une hausse de 8,5% du produit net bancaire, le projet de simplification de sa complexe structure, avec l'objectif est la rendre plus transparente.

Schneider Electric lui emboîte le pas (+9,2%) dopé par la publication d'un résultat net hors exceptionnels en hausse de 6% à plus de 2,1 milliards d'euros en 2015.

Sur le SBF 120, le titre CNP Assurances s'adjuge quant à lui 11,75% à la faveur de l'annonce d'une hausse de 4,7% du résultat net part du groupe en 2015.

Nexity (+8%) a également le vent en poupe après avoir fait état de résultats annuels meilleurs que prévu, avec en particulier une progression de 13,3% des réservations en nombre de lots à 14.235 (+18,8% en volume).

Dopé par le pétrole, Vallourec reprend +10,4% (à 4,28E) après une correction de -6,9% la veille, Technip grimpe de +5,25%.

A contrario, Bic (-8%) reste lanterne rouge de l'indice en raison de prévisions 2016 décevantes. Le spécialiste des produits jetables table sur une progression des ventes de l'ordre de 5% et surtout sur une marge d'exploitation normalisée en décroissance de 100 à 150 points de base, 'compte tenu de l'accélération des investissements dans le soutien à la marque et dans la R&D, qui ont pour objectif de stimuler la croissance rentable à moyen et long terme'.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant