Cac 40 : une première difficile pour Safran

le
0
Safran est entré officiellement dans le CAC 40 ce lundi à la place de Natixis. Pour sa première cotation, le titre perd 3,67%. Malgré le contexte boursier défavorable, son patron reste confiant.

Le moins que l'on puisse dire c'est que Safran n'a pas choisi le meilleur moment pour intégrer l'indice phare de la place parisienne. En deux mois et demi, le CAC 40 a perdu un quart de sa valeur. Pour sa première cotation, Safran perdait à la clôture de la Bourse de Paris, 3,67% à 25,33 euros. Pourtant, le patron de l'équipementier aéronautique se veut confiant. «C'est la reconnaissance du travail accompli, affirme Jean-Paul Herteman, dans une interview aux Échos ce lundi. Notre visibilité va s'accroître. En particulier, cela pourrait nous aider à recruter les talents dont nous avons besoin».

«Je souhaite tout le bien possible à la Société Générale»

Alors que les particuliers, inquiets par le caractère «court-termiste » qu'a pris la Bourse, tournent le dos aux actions, Jean-Paul Herteman pense le contraire et tente de rassurer les investisseurs. «La Bourse ne nous empêche pas de mener une stratégie de long terme», souligne-t-il. La volatilité boursière en

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant