CAC 40 : Une moisson de résultats annuels en demi-teinte

le
4
Dans une conjoncture européenne et française maussade, les valeurs du Cac 40 publient des résultats annuels contrastés. Logiquement, les entreprises exportatrices, mieux exposées à la croissance internationale, tirent leur épingle du jeu.

Février marque traditionnellement le début de la saison des résultats annuels des entreprises cotées. Cette semaine, l'avalanche de publications des groupes vedettes du Cac 40 est à mettre en parallèle avec la divulgation de statistiques macroéconomiques européennes moroses. Au quatrième trimestre 2012, la zone euro s'est enfoncée dans la récession (-0,6%) selon Eurostat, l'office européen des statistiques. En France, la baisse du PIB ressort à 0,3% au quatrième trimestre, un chiffre confirmé également par l'Insee qui rappelle que la croissance a été nulle en 2012 après une progression de 1,7% en 2011.

Pourtant, la conjoncture européenne ne détermine que partiellement les résultats des stars du Cac 40 et des grandes valeurs du Vieux continent en général. « Les entreprises européennes cotées sont très exposées aux économies extra-européennes qui pèsent en moyenne plus de 50% de leur chiffre d'affaires » rappelle Zehrid Osmani, directeur de la recherche et gérant actions européennes chez BlackRock.

Avec un redémarrage aux Etats-Unis et une bonne tenue de l'activité dans les pays émergents, les « earnings » des entreprises cotées ressortent en demi-teintes. « Les résultats annoncés sont plutôt corrects même si les managements font clairement état d'un manque de visibilité. Aux Etats-Unis, 70% des entreprises qui ont déjà publié ont battu le consensus et 67% ont dégagé un chiffre d'affaires supérieur aux attentes » relève Jean-Louis Mourier, économiste chez Aurel BGC.

Quelques publications phares :

PSA Peugeot Citroën (sorti du Cac 40 en septembre 2012). Tunnel sans fin ou solde des déboires passés et promesse d'un avenir meilleur ? La communauté financière s'interroge après la divulgation d'une perte annuelle de 5 milliards d'euros ! Bien sûr, les dépréciations d'actifs ont été massives mais la perte opérationnelle de la division automobile ressort tout de même à 1,5 milliard. Très pénalisé par la dégradation de la conjoncture en Europe du sud, le constructeur a perdu des parts de marché sur le Vieux continent et brûlé 3 milliards d'euros de cash sur l'année. La Bourse veut croire au plan de redressement engagé par Philippe Varin. Après une chute spectaculaire, le titre a rebondi depuis l'automne et gagne plus de 16% depuis le début de l'année.
Retrouvez sur Boursorama :
PSA : Décision dans l'été concernant PSA Finance
PSA : Pertes records en 2012 et nouvelle stratégie pour Citroën

Renault. Les déboires de la marque au lion ne font pas tout à fait le bonheur de celle au losange. Certes, Renault a gagné de l'argent en 2012 : 1,77 milliard d'euros, un bénéfice net en baisse de 15% mais la branche automobile est descendue dans le rouge (une petite perte opérationnelle de 25 millions d'euros). Les perspectives sont néanmoins assez encourageantes aux dires de Carlos Ghosn qui vise cette année une marge opérationnelle positive de la division Automobiles. Le titre résiste bien : +36% sur les trois derniers mois!
Renault : Carlos Ghosn fait un geste sur son salaire
Renault : publication des résultats 2012

Total. Première capitalisation de la Bourse de Paris avec Sanofi, Total a l'habitude des records. En 2012, le groupe a dégagé 10,7 milliards d'euros de résultat net. C'est beaucoup dans l'absolu mais en recul de 13% par rapport à 2011 pour cause de dépréciations d'actifs. Les actionnaires pourront se consoler de l'atonie du titre avec le versement d'un dividende au titre de 2012 qui sera en hausse de 3%.
Total : le point sur les résultats EN VIDEO
Total : Hausse de 13% du bénéfice net

Société Générale. La banque de la Défense a déçu les investisseurs en publiant un résultat net annuel de 774 millions d'euros, pénalisé par un quatrième trimestre médiocre (perte nette de 476 millions). En revanche, le groupe qui accélère sa transformation a confirmé qu'il tiendrait son objectif d'un ratio « Common Equity Tier1 » « de 9-9,5% » fin 2013. La direction proposera également un dividende de 0,45 euros par action. Après un début d'année en fanfare, le titre Société Générale accuse le coup suite à ces résultats. Les investisseurs prennent leurs bénéfices.
Société Générale : paiement du dividende 2012
Société Générale : réduction des coûts et recentrage

BNP-Paribas. Résultat net 2012 en hausse de 8,3% à 6,55 milliards d'euros pour la première banque de la zone euro qui a néanmoins souffert, comme la Société Générale, d'un dernier trimestre difficile. Lors de sa prochaine assemblée générale prévue en mai, la banque proposera un dividende de 1,50 euro par action.
BNP Paribas : priorité à l'Asie
BNP Paribas : remboursement des emprunts à trois ans auprès de la BCE

Air Liquide. C'est l'une des valeurs préférées des actionnaires individuels. Très internationalisé, le spécialiste des gaz industriels a poursuivi sa croissance rentable en 2012 : résultat net part du groupe de 1,6 milliard d'euros, en progression de 4,9%. Le dividende proposé à la prochaine AG sera en progression de plus de 10% à 2,5 euros par action.
Air Liquide : relèvement des objectifs du plan d'économies
Air Liquide : résultats en progression en 2012

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • Fredauto le lundi 18 fév 2013 à 09:06

    RNO va rattraper les Allemands pour la rentabilité

  • M8725649 le samedi 16 fév 2013 à 12:49

    En demi teinte et cela ne risque pas de s'arranger dans le temps. gleterri, t'attendais 2 / 20 et tu as eu 3 / 20.

  • gleterri le vendredi 15 fév 2013 à 15:07

    Aux Etats-Unis, 70% des entreprises qui ont déjà publié ont battu le consensus et 67% ont dégagé un chiffre d’affaires supérieur aux attentes » ca depend du consensus et des attentes, comme les attentes etaient basses, c est pas trop dur de faire que esperer. super nouvelle, j ai eu 9/20 alors que j attendais 8/20....

  • couronee le vendredi 15 fév 2013 à 11:07

    Comment ça en demi teinte? Parmi ceux que vous citez, un seul est positif...