CAC 40: un marché hésitant avant la BCE.

le
0

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris a de nouveau basculé en territoire négatif. L'indécision prévaut avant la réunion de la BCE.

Vers 10h50, le CAC 40 abandonne 0,3% et se dirige donc vers une quatrième séance consécutive de baisse.

La tendance pourrait toutefois s'inverser avec la première réunion de l'année de la BCE, quand bien même 'l'enjeu est plutôt faible puisque, suite à l'extension du programme de rachats d'actifs en décembre dernier, le marché ne s'attend pas à un changement de politique monétaire avant le mois de septembre prochain', soulignent les équipes de Saxo Banque.

'En revanche, les discussions au sein du Conseil des gouverneurs risquent d'être animées puisque le compte-rendu de la réunion de décembre a révélé une fracture nette entre l'Allemagne (et ses alliés) et les tenants d'une politique accommodante regroupés autour de Mario Draghi', soulignent-elles, jugeant par ailleurs 'probable que ces dissensions s'accentuent dans les prochains mois, ce qui pourrait nuire à l'efficacité de la transmission de la politique monétaire et brouiller le message de la BCE'.

Du côté des indicateurs, on suivra cet après-midi les chiffres des mises en chantier et permis de construire aux Etats-Unis au titre du mois clos, les traditionnels chiffres hebdomadaires du chômage et l'indice de la Fed de Philadelphie pour janvier.

Sur le marché des changes, l'euro avance de 0,3% environ face au dollar à 1,0664, tandis que le baril de Brent prend près de 0,9% à 54,4 dollars.

Concernant les valeurs, Zodiac Aerospace caracole en tête du SBF 120. Le titre de l'équipementier aéronautique grimpe de 21,6% dans le sillage de l'annonce de négociations exclusives pour son acquisition par Safran (+2%, meilleure performance du CAC 40) dans le cadre d'une OPA amicale, à 29,47 euros par action Zodiac, suivie d'une fusion sur la base de 0,485 action Safran pour une action Zodiac.

bioMérieux (+3%) est également à la noce après avoir fait état d'un chiffre d'affaires d'un peu plus de 2,1 milliards d'euros au terme de l'exercice 2016, en progression de 7,1% à données publiées et de 9,6% à taux de change et périmètre constants. Surtout, grâce à un bon dernier trimestre, le spécialiste du diagnostic in vitro anticipe un résultat opérationnel courant (ROC) contributif légèrement supérieur à l'objectif précédemment fixé, qui pourrait se rapprocher de 300 millions d'euros.

L'action Carrefour recule en revanche de 1,2% en dépit de l'annonce d'une hausse de 3% du chiffre d'affaires total du distributeur en données comparables à 85,7 milliards d'euros, soit une cinquième année consécutive de croissance et un plus fort taux annuel sur cette période.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant