CAC 40: un manque évident de catalyseurs.

le
0

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris s'est orientée à la baisse mercredi matin, le marché manquant de carburant pour aligner une cinquième séance de hausse d'affilée.

Vers 10h30, l'indice CAC 40 recule de 0,2% à 4458,6 points dans un volume estival de 380 millions d'euros.

'Graphiquement, l'éventualité d'une amélioration supérieure à 4500 points est envisageable', estiment les analystes de Barclays Bourse, qui considèrent la zone des 4665/4735 points comme une 'cible idéale'.

Le gestionnaire parisien rappelle néanmoins que le passé a démontré que 'tout mouvement non appuyé par une hausse des volumes ou un catalyseur puissant ne tenait pas', ce qui lui fait penser que 'la prudence reste d'actualité'.

Un avis partagé par les stratèges de Société Générale.

'Les chiffres et événements de la journée étant des données macroéconomiques de second plan, les marchés seront régis par de minces et légers flux de liquidités jusqu'à la publication vendredi du rapport des ventes au détail américain', prévient SG.

L'euro retrouve un peu d'allant en direction de 1,1150 dollar, tandis que le baril de brut léger américain recule de 1,2% à 42,2 dollars avant la parution dans l'après-midi des stocks américains.

Sur le plan des valeurs, Vallourec (+9,5%) signe de loin la plus forte hausse de l'indice SBF 120 à la faveur d'un relèvement de recommandation de Morgan Stanley.

Les valeurs de l'assurance comme CNP (+1,6%) ou AXA (+1,2%) grimpent dans le sillage des bons résultats semestriels publiés par le belge Ageas.

Atos grappille 0,8% alors que les équipes de Barclays Bourse disent vouloir regarder de plus près ce dossier 'qui présente une très bonne gestion des coûts et de bonnes perspectives'.

A l'inverse, SFR Group consolide logiquement et cède 2,4% au lendemain d'une envolée de 9,4% consécutive à des résultats trimestriels 'moins pire que prévu'.

Sanofi plie de 0,9% alors que Le Canard Enchaîné se penche dans son édition du jour sur une étude médicale inquiétante concernant son traitement antiépileptique Dépakine.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant