CAC 40: un début de séance sur un léger recul.

le
0

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris débute en léger recul mercredi matin, marquant une pause après sept séances de hausse sur une série de huit en l'absence de véritables catalyseurs.

Vers 10h10, l'indice CAC 40 abandonne 0,1% à 4559,5 points dans un volume de 590 millions d'euros.

Pour les analystes de Barclays Bourse, le franchissement des 4515 points a donné un nouvel élan au marché parisien en lui permettant d'aller chercher le seuil technique de 4575 points.

'Même si l'indice CAC devrait, dans un premier temps, reprendre son souffle, la puissance du mouvement haussier sur la journée d'hier donne de réels signes positifs pour aller chercher d'autres cibles à 4600/4630 points', estime le gestionnaire d'actifs parisien.

D'après Barclays, seul un retour sous les 4465 points est désormais susceptible d'affaiblir le courant acheteur.

Les autres grandes places européennes sont elles aussi irrégulières. Londres perd 0,3%, mais Francfort gagne 0,1%. Du côté des indices paneuropéens, l'Euro STOXX 50 perd 0,1%.

L'euro remonte timidement pour se traiter autour de 1,1360 dollar, alors que le brut léger américain tente de préserver le seuil des 40 dollars le baril.

Zodiac grimpe de 4,7% après avoir confirmé ses prévisions en tablant sur un second semestre plus dynamique après un chiffre d'affaires en progression sur la première moitié de l'exercice.

AccorHotels s'adjuge 2,9% après une croissance de 1,9% au 1er trimestre. 'L'été 2016 s'annonce sous les meilleurs auspices pour le premier groupe hôtelier européen', estime Barclays Bourse.

Euronext avance de 2%, les investisseurs commençant à prendre position sur la valeur avant la présentation du plan stratégique qui sera présenté en mai par le directeur général Stephane Boujnah.

Les valeurs technologiques comme Nokia (-2,3%), Ingenico (-1,8%) ou Technicolor (-1,8%) pâtissent elles des perspectives décevantes communiquées la veille par Intel.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant