CAC 40 : retour sur les 4.300 points

le
0
L. Grassin
L. Grassin
(lerevenu.com) - Les marchés sont préoccupés par un nouvel indicateur manufacturier chinois négatif en février, et par l'interprétation à donner aux échanges intervenus lors du dernier comité de politique monétaire de la banque centrale américaine fin janvier, dont la teneur a été publiée hier soir.

Ces interrogations interviennent alors que les publications d'entreprises se poursuivent en Europe, avec ce matin Safran, Danone, Schneider, Capgemini, Technip, Air France KLM, Suez Environnement ou Accor sur le seul marché français. Swiss Re, Aegon, BAE Systems, Henkel, Randstad Rexam, Centrica, Sulzer, Tenaris et Volvo sont aussi sur les tablettes ailleurs en Europe. Aux Etats-Unis, Actavis, Wal-Mart ou Hewlett-Packard animeront la cote, comme Facebook, qui a décidé de dépenser 16 milliards de dollars pour racheter Whatsapp.

La séance ne sera pas dépourvue d'actualités macroéconomiques non plus, avec les indicateurs PMI avancés dans la zone euro (avec d'ores et déjà des données mitigées pour la France) et aux Etats-Unis, ainsi qu'une batterie d'autres indicateurs des deux côtés de l'Atlantique.

WALL STREET

Le marché américain a corrigé mercredi, après des chiffres très décevants du logement et des minutes de la Fed confirmant la probabilité forte de poursuite du 'tapering'. Les mises en chantier de janvier ont chuté de 16%, soit leur plus forte baisse depuis février 2011, après un déclin révisé à -5% pour le mois de décembre. Par ailleurs, le compte

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant