CAC 40 : pourquoi cet inquiétant recul des investissements ?

le
0
Le profil financier du CAC 40 est une étude est effectuée pour la neuvième année consécutive par le cabinet Ricol Lasteyrie Corporate Finance. (© A. Chaigneau)
Le profil financier du CAC 40 est une étude est effectuée pour la neuvième année consécutive par le cabinet Ricol Lasteyrie Corporate Finance. (© A. Chaigneau)

C’est l’élément le plus surprenant et le plus préoccupant du «profil financier du CAC 40» : l’investissement total des entreprises de l’indice a diminué, l’an dernier de 4%, après un recul de 6% en 2013 (hors banques et assurances). Cette étude est effectuée pour la neuvième année consécutive par le cabinet Ricol Lasteyrie Corporate Finance à partir des états financiers de l’exercice 2014 publiés ce printemps.

Certes, la comparaison d’une année à l’autre est un peu faussée par d’importantes cessions (SFR par Vivendi et la branche énergie d’Alstom) et aussi par la déconsolidation en année pleine de Suez Environnement par Engie (ex-GDF Suez). Mais corrigé de ces variations de périmètre, le montant total des investissements du CAC 40 est resté stable à 83 milliards d’euros.

Bloc "A lire aussi"

La baisse des investissements a été la plus spectaculaire (-24%) dans le secteur de la technologie et des télécoms. C’est d’abord un trompe-l’œil car cette chute provient pour l’essentiel de la cession de SFR par Vivendi. A données comparables, il n’en reste pas moins vrai que les investissements de ce compartiment du CAC 40 s’avèrent toutefois stables (+1%). Dans l’énergie, les matières premières et les services aux collectivités, les investissements ont aussi diminué (-3%) à données comparables.

Le gros du

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant