CAC 40: nouvelle hausse sous une déferlante de publications.

le
0

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris se rapproche des 5.200 points sous une pluie de résultats d'entreprises. La plupart sont de très bonne facture.

Vers 10h40, le CAC 40 enchaîne et s'adjuge un peu plus de 0,6% à 5.194 points. D'après les analystes techniques, l'indice phare pourrait rapidement se trouver en vue des 5.200 points si New York venait à confirmer ses records d'hier.

L'actualité est limitée sur le front macroéconomique, avec pour seul indicateur notable outre-Atlantique le chiffre des ventes de logements neufs au titre du mois clos. La réunion de la Fed s'apparente quant à elle à un non-événement, le maintien des taux étant acquis eu égard au caractère contrasté des dernières données disponibles.

Sur le marché des changes, l'euro s'allège de près de 0,2% face au dollar à 1,1628, alors que le baril de Brent grimpe de plus de 0,8% à 50,6 dollars.

S'agissant des valeurs, Peugeot (+5,8%) caracole en tête de l'indice vedette sur fond de hausse du bénéfice net part du groupe et d'augmentation de 5% du chiffre d'affaires au terme des 6 premiers mois de l'année.

Deuxième du palmarès, Atos (+2,2%) a pour sa part enregistré une progression de 2,9% de son bénéfice net part du groupe au premier semestre à 211 millions d'euros. L'ESN a en outre reconduit ses objectifs annuels.

Sur le SBF 120, Thales s'adjuge de son côté 2,9%, entouré dans le sillage d'une amélioration de la marge opérationnelle à l'issue de la première moitié de 2017.

Worldline (+2,2%) fait presque aussi bien alors que l'ensemble des objectifs 2017 ont été relevés, en marge de comptes semestriels probants.

Au rayon des baisses, Seb (-3,8%) est lanterne rouge du SBF 120 après un ralentissement de la croissance entre le premier et le deuxième trimestre. Le fabricant de petit électroménager a tout de même dégagé un bénéfice net de 83,3 millions d'euros au premier semestre, en hausse de près de 35%.

Enfin, Showroomprivé s'effondre de près de 21% consécutivement à l'annonce d'une révision à la baisse de l'objectif de marge brute d'exploitation pour 2017, après un premier semestre dans le rouge.

Aux Etats-Unis, Boeing, Coca-Cola et Ford, entre autres, publieront leurs comptes trimestriels à la mi-journée.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant