CAC 40: les rachats à bon compte profitent aux financières.

le
0

(CercleFinance.com) - Rebond technique sur l'ensemble des places européennes, qui demeurent cependant fragilisées après le choc provoqué par le succès du 'Brexit' au référendum sur l'avenir de la Grande-Bretagne dans l'Union européenne (UE). Pour l'heure, les secteurs qui avaient été littéralement massacrés depuis vendredi retrouvent quelques couleurs.

Vers 14h30, le CAC 40 se redonne de l'air et grimpe de 3,1% à 4.109 points.

'Du fait d'une visibilité politique quasi-nulle, les marchés financiers ne pourront pas vivre d'expérience cathartique tant que le Royaume-Uni n'aura pas donné de précisions au sujet de l'article 50, qu'il a, jusqu'à présent, refusé de déclencher', tempèrent toutefois les équipes de SG.

Au chapitre macroéconomique, S&P a sans surprise abaissé la note de crédit souveraine du Royaume-Uni de 'AAA' à 'AA' et Fitch est également passé à 'AA', ce qui ne semble pas alarmer outre mesure les investisseurs. En attendant la publication de l'indice de confiance des consommateurs du Conference Board pour le mois qui s'achève, ces derniers viennent par ailleurs de prendre connaissance de la troisième et dernière estimation du PIB américain pour le premier trimestre.

Celui-ci a été évalué en hausse de 1,1% sur la période en rythme annualisé par le Département du Commerce, contre +0,8% annoncé auparavant.

Sur le marché des changes, l'euro reprend 0,5% face au billet vert à 1,1077, tandis que le baril de Brent s'adjuge maintenant 2,3% à 48,3 dollars.

Concernant les valeurs, les financières profitent de rachats à bon compte. Très malmenées ces derniers jours dans un contexte de craintes d'une crise majeure après le 'Brexit', Crédit Agricole, AXA et BNP Paribas engrangent respectivement 5,8, 5,7 et 5,2%, soit 3 des 4 meilleures performances de l'indice phare.

Total (+2,4%) a de son côté annoncé ce mardi matin avoir signé avec Qatar Petroleum un accord lui attribuant une participation de 30% dans la concession du champ pétrolier offshore d'Al Shaheen à compter du 14 juillet 2017, pour une durée de 25 ans.

Enfin, hors CAC 40, le titre Assystem avance de 2,1%. La société informatique a racheté 51% du capital de l'entreprise turque Envy.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant