CAC 40: léger recul en attendant l'emploi américain.

le
0

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris se dirige vers une troisième séance consécutive de repli. La tendance pourrait toutefois s'inverser après la publication des chiffres mensuels du chômage américain.

Cette statistique domine la séance et tend à reléguer au second plan la dépression chinoise, que les autorités ont tenté d'enrayer via la suspension pour une durée indéterminée du mécanisme dit de 'coupe-circuits' et qui a fait chuter le CAC 40 de quelque 5,3% depuis le début de la semaine.

A moins d'une heure de la diffusion des données de l'emploi américain au titre du mois de décembre, l'indice phare s'effrite de 0,3% à 4.390 points.

Le consensus des économistes table sur 200.000 créations de postes et sur un léger recul du taux de chômage à 5%.

'Bien que l'état de l'économie américaine s'améliore, Charles Evans, président de la Réserve fédérale de Chicago, a indiqué que les incertitudes économiques incitaient la Fed à relever ses taux à un rythme modéré. En outre, il a déclaré que 'de (son) point de vue, le coût d'un relèvement trop brutal des fed funds dépasse de loin celui d'un retrait trop lent de la politique accommodante', relaient par ailleurs les équipes de XTB France.

Dans son point du jour, Fidelity souligne de son côté que 'les paniques provoquées par des crises de confiance offrent d'excellentes occasions aux investisseurs de renforcer leurs expositions aux actions'. Et le gestionnaire d'actifs de considérer que l'effet de contagion chinois 'n'a pas lieu d'être'.

S'agissant des valeurs, le titre Casino engrange 2,2% alors que HSBC a rehaussé sa recommandation à l'achat. Les analystes d'Oddo indiquaient pour leur part ce matin que les ventes du quatrième trimestre 2015 seront 'plutôt rassurantes'. Ubisoft (+5,6%) fait encore mieux à la faveur d'une note favorable de Berenberg, qui a relevé nettement son objectif de cours.

Essilor perd en revanche 0,5% après avoir annoncé la signature de neuf nouvelles opérations de croissance externe représentant un chiffre d'affaires cumulé d'environ 60 millions d'euros en base annuelle.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant