CAC 40: le sol se dérobe sous les 4300 points.

le
0

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris a ouvert en forte baisse jeudi matin, revenant sur des plus bas d'un an, la crainte d'une débâcle du marché du pétrole se répercutant sur les places boursières d'Europe.

A 10h20, l'indice parisien CAC 40 affiche une perte de 2,2% à 4293,9 points après avoir testé la zone des 4272,7 points, un niveau proche de son plus bas de 4250 points sur 12 mois.

Les analystes techniques de Barclays Bourse préviennent qu'avec l'enfoncement des 4300 points, le potentiel de baisse se situe désormais au niveau de la moyenne mobile des deux cent jours, c'est-à-dire 4150 points.

Ailleurs en Europe, Londres cède 1,7% et Francfort perd 2,3%. Les pertes de l'indice Euro STOXX 50 atteignent 2,3%.

'Les investisseurs ont vécu un nouveau traumatisme durant la nuit après un plongeon de 2,5% du S&P à New York et un repli des prix du pétrole sous la barre des 30 dollars', expliquent les équipes de SG.

Les cours du baril américain de WTI se reprennent ce matin (+0,3% à 30,6 dollars), mais les opérateurs s'interrogent sur l'existence d'un véritable plancher pour les prix pétroliers.

'Le secteur se dirige vers un nouveau repli d'ampleur en 2016', prévient un spécialiste. 'Le marché refuse de l'admettre, mais l'activité pourrait être divisée par deux', souligne-t-il.

Sans surprise, les valeurs pétrolières et parapétrolières figurent parmi les principales victimes de ce début de journée, Maurel & Prom cédant plus de 4%.

Alstom recule de 1,5% dans le sillage de la publication de ses commandes et de son chiffre d'affaires au titre du troisième trimestre 2015/16 (du 1er octobre au 31 décembre 2015).

Sur le SBF 120, une seule valeur émerge dans le vert au bout d'une demi-heure de cotations. Bénéficiant de sa son statu de valeur défensive, Elis s'adjuge pas loin de 2,5%.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant