CAC 40: le secteur des télécoms pèse sur la tendance.

le
0

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris a débuté sur une note hésitante lundi matin, affectée par l'impasse des négociations entre Orange et Bouygues Telecom en vue d'une fusion.

Vers 10h10, l'indice CAC 40 progresse de 0,2% 4330,5 points, après une ouverture en baisse de 0,2%.

Le secteur des télécoms pèse sur la tendance après l'échec des discussions engagées en début d'année entre Orange et Bouygues pour un rapprochement dans les métiers des télécommunications.

Bouygues décroche ainsi de 14% et signe la plus forte baisse du marché parisien, Iliad lâche 13,8% et Numericable-SFR cède 13,6%, alors que l'indice européen des télécoms ne perd que 1,2%.

'C'est surtout une mauvaise nouvelle pour Bouygues', estime un analyste parisien. 'Une guerre des investissements, voire une guerre des prix, est d'ores et déjà actée, ce qui laisse augurer pour l'opérateur un flux trésorerie FCF de zéro pour les prochaines années', souligne-t-il.

Les autres grandes places européennes sont également hésitantes. Londres avance de 0,2% et Francfort évolue autour de l'équilibre. Du côté des indices paneuropéens, l'Euro STOXX 50 reste inchangé.

L'euro se traite autour de 1,1380 dollar et se maintient autour de plus bas de six mois, tandis que le brut léger américain abandonne 0,8% à 36,4 dollars, confirmant son retour en direction des 35 dollars.

A noter tout de même la bonne tenue d'AB Science, qui signe la plus forte hausse du marché parisien avec un gain de 19% après des résultats de phase 3 positifs dans le traitement de la sclérose latérale amyotrophique.

'Ce qu'a accompli AB Science dans l'ALS est exceptionnel', estime un spécialiste de la valeur. 'Cette maladie neurodégénérative qui touche 50 000 personnes aux Etats-Unis et en Europe est aujourd'hui encore incurable', rappelle le professionnel.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant