CAC 40: le rebond du pétrole et Wall Street en soutien.

le
0

(CercleFinance.com) - D'abord hésitante, la Bourse de Paris est repartie en territoire positif ce jeudi. Dans des volumes pour le moins réduits...

Prolongée par la bonne tenue de Wall Street puis par le rebond des prix du pétrole, la dynamique haussière est donc revenue aujourd'hui. D'abord hésitant, le CAC 40 a finalement clôturé en nette progression et a accru ses gains dans l'après-midi. Il a gagné près de 1,2% à 4.503 points.

D'après Vincent Ganne, directeur de la cherche marché FXCM France, 'l'analyse technique de l'indice CAC 40 suggère toujours de viser les 4.500 points, mais c'est au-dessus de ce seuil technique majeur que la tendance haussière pourrait prendre beaucoup d'amplitude'. 'La clôture hebdomadaire des marchés européens cette semaine sera clef pour la suite de la tendance estivale', a prophétisé le professionnel.

Concernant les indicateurs, le Département américain du Travail a comptabilisé 266.000 nouveaux inscrits hebdomadaires au chômage lors de la semaine du 6 août, soit un recul d'un millier en rythme hebdomadaire (chiffre révisé de 269.000) conforme à l'estimation moyenne des économistes.

Toujours outre-Atlantique, les prix à l'importation aux Etats-Unis ont crû de 0,1% le mois dernier, après une augmentation de 0,6% en juin et alors que le consensus tablait sur un repli de 0,4%.

Du côté des valeurs, CGG, longtemps lanterne rouge du SBF 120, n'a finalement cédé que 0,3% à la faveur d'un retournement du baril de Brent, d'abord mal embarqué et qui grimpe de 3,8% à 45,8 dollars à l'heure où nous écrivons ces lignes. Ce rebond pétrolier n'est évidemment pas étranger à la bonne fin de séance du marché parisien...

Il concerne également le titre Vallourec (+0,7%), longtemps mal orienté à la suite de commentaires prudents émanant des analystes de Credit Suisse, mais qui a finalement terminé la séance en hausse.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant