CAC 40: le pétrole mine l'appétit pour le risque.

le
0

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris reperd du terrain mardi matin, pénalisée par la rechute des cours du pétrole qui pèse sur les valeurs de l'énergie et mine encore l'appétit pour le risque des investisseurs.

Vers 10h30, l'indice CAC cède 1,4% à 4251,9 points dans un volume de 630 millions d'euros.

Ailleurs en Europe, Francfort perd 1%, Londres lâche 1,3% et l'Euro STOXX 50 abandonne environ 1,1%.

'Le mouvement de yo-yo continue sur les marchés au gré de l'évolution des cours du pétrole', commentent les analystes de Barclays Bourse.

Le pétrole, reparti à la baisse après un bref rebond vendredi, recule actuellement de 0,5% sous les 30 dollars, à 29,6 dollars, certains spécialistes redoutant la parution de stocks de brut décevants aux Etats-Unis demain.

'Actuellement, l'évolution du prix du baril de pétrole est un baromètre qui mesure l'état d'anxiété des investisseurs', rappelle-t-on chez Barclays.

'Il semble donc difficile d'envisager un rebond durable des indices actions sans une stabilisation des prix du pétrole', ajoute le gérant parisien, qui évoque une tendance technique défavorable et susceptible de se poursuivre 'encore plusieurs semaines'.

Comme d'habitude, c'est l'ensemble de la cote qui est touché et rares sont les valeurs à sortir leur épingle du jeu ce matin.

Nexans progresse de 2,5% après avoir annoncé des dépréciations d'actifs de l'ordre de 150 millions d'euros pour 2015, dont environ deux tiers de goodwill et d'actifs incorporels.

Air France-KLM s'adjuge 1,7% à la faveur d'un relèvement de recommandation de Citi.

Michelin (+0,7%) est la seule valeur du CAC à évoluer dans le vert après la parution hier soir de solides chiffres pour ses marchés au mois de décembre.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant