CAC 40: la zone de survente s'éloigne.

le
0

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris aligne une troisième séance consécutive de hausse mardi dans un marché qui semble notamment rassuré par la stabilisation des prix du pétrole.

Vers 10h20, le CAC 40 avance de 0,3% à 4128,2 points. Ailleurs en Europe, Londres est à l'équilibre et Francfort recule de 0,3%. L'indice paneuropéen Euro STOXX 50 est globalement inchangé.

'Les indices sont sortis de la zone de survente', commente un professionnel de marché parisien.

Les équipes de Fidelity estiment, elles, que le vent de panique qui a soufflé la semaine dernière sur les marchés européens a créé des points d'entrée 'plus qu'intéressants'.

'Cela nous a incités à renforcer notre position en faveur des actions par opportunité et conviction. Mieux vaut en effet anticiper le rebond que de courir après', souligne le gestionnaire d'actifs.

Le cours du baril de pétrole brut, qui était retombé la semaine dernière sous le seuil des 30 dollars, a repassé cette barre dans la nuit, porté par l'espoir d'un accord entre l'Arabie Saoudite et la Russie aujourd'hui à Doha.

Le baril de brut léger américain accuse actuellement un repli de 0,1% à 30,1 dollars.

EDF grimpe de plus de 8% après avoir publié des résultats annuels 2015 en ligne avec les attentes et créé la surprise en annonçant une réduction de son dividende.

'Aux cours actuels, nous pensons que beaucoup d'inquiétudes entourant le groupe sont intégrées', jugent toutefois les analystes de Bryan Garnier.

Michelin s'adjuge 2,8% après des performances sans surprise en 2015, des perspectives plutôt encourageantes pour 2016 et un relèvement du dividende.

Casino gagne 2,9% alors que Nomura a relevé ce matin son conseil de 'neutre' à l'achat, estimant le titre survendu.

Du côté des baisses, Air Liquide recule de 3,4% malgré un résultat opérationnel courant ressorti en hausse de 9,8% à 2890 millions en 2015.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant