CAC 40: gains réduits dans le sillage de Wall Street.

le
0

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris se maintient au-dessus de la ligne de flottaison après les résultats de l'enquête ADP sur l'emploi privé, meilleurs que prévu. Les gains sont toutefois moindres alors que Wall Street a ouvert en baisse.

Peu après 16h, le CAC 40 n'avance en effet plus 'que' de 0,4% à 4.473 points.

Après avoir cassé la barre des 4.450 points hier, le marché parisien n'en a pas moins franchi la résistance des 4.465 points, ce qui pourrait libérer d'après les chartistes un potentiel de hausse en direction de 4.530 points.

Concernant les statistiques, le taux d'inflation annuel de la zone euro a été mesuré à 0,2% par Eurostat en première estimation. Toujours selon l'office statistique de l'Union européenne, le taux de chômage corrigé des variations saisonnières s'est établi à 10,1% dans la région en juillet, stable en séquentiel, soit le taux le plus faible enregistré depuis juillet 2011.

Outre-Atlantique, le cabinet de services aux entreprises ADP a dénombré 177.000 créations de postes dans ce secteur en août aux Etats-Unis, soit 7.000 de plus qu'attendu par les économistes. Le chiffre du mois de juillet a quant à lui été révisé de 15.000 à la hausse à 194.000.

Encourageant concernant la santé du marché de l'emploi américain, cet indicateur meilleur qu'anticipé accroît cependant la possibilité d'une hausse des taux de la Fed le mois prochain, même si le véritable test sera le rapport mensuel de vendredi. Le consensus table en l'occurrence sur 180.000 nouveaux emplois.

Après une hausse de 0,2% en juin, le National Association of Realtors (NAR) a par ailleurs rapporté avoir enregistré une progression de 1,3% des promesses de ventes de logements le mois dernier aux Etats-Unis en rythme séquentiel. Les économistes étaient là aussi moins optimistes, escomptant en moyenne une hausse de l'ordre de 0,7%.

Sur le marché des changes, l'euro est maintenant stable face au dollar à 1,1143, alors que le baril de Brent recule de 1% environ à 47,9 dollars.

Enfin, à propos des valeurs, bioMérieux (+8%) occupe la tête du SBF 120 à la faveur de comptes semestriels probants et d'un relèvement des guidances annuelles.

Son premier poursuivant Iliad engrange quant à lui 5,6% après des comptes à fin juin résolument encourageants. Alors que le groupe hexagonal entend se lancer en Italie, il vient de nouveau d'apporter la preuve de sa capacité à 'recruter' des abonnés dans un marché français lui aussi mature.

L'action Bouygues prend de son côté 1,9% après des résultats de première moitié d'exercice marqués par une amélioration de la rentabilité du groupe diversifié.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant