CAC 40: encore de mauvaises nouvelles en provenance d'Asie.

le
0

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris devrait ouvrir en territoire négatif mercredi matin, dans des marchés toujours dominés par de mauvaises nouvelles en provenance d'Asie.

Vers 8h10, le contrat futur sur l'indice CAC 40 - livraison fin janvier - cède 0,6% à 4510 points, prémisse d'une ouverture dans le rouge.

La Corée du Nord a annoncé dans la nuit avoir conduit avec succès un essai d'une bombe nucléaire à hydrogène, mettant l'ensemble de la région en émoi.

A cette situation géopolitique tendue vient s'ajouter un indicateur préoccupant sur la santé de l'économie chinoise.

L'enquête menée auprès des directeurs d'achats chinois a en effet fait ressortir un indice Caixin/Markit en baisse à 50,2 en décembre dans le secteur des services, son deuxième niveau le plus bas depuis 2005.

'C'est préoccupant quand on sait que l'économie chinoise est de plus en plus tributaire du secteur des services, particulièrement après la chute du PMI manufacturier Caixin annoncée lundi', juge un analyste.

Dans ce contexte, les marchés d'actions asiatiques étaient presque tous en baisse mercredi, à l'exception de l'indice composite SSE de Shanghai qui rebondissait de 2,1%.

A la Bourse de Tokyo, l'indice Nikkei accusait des pertes de l'ordre de 1% en fin de séance.

En Europe, les investisseurs attendent les chiffres des dernières enquêtes PMI qui paraîtront dans la matinée

Une série de statistiques économiques doit par ailleurs être publiée aux Etats-Unis, dont l'enquête ADP sur l'emploi privé, les commandes à l'industrie et l'ISM des services.

Wall Street avait fini sur une note légèrement positive hier (+0,1%) malgré la chute des titres Apple (-2,5%) suite à des informations du quotidien économique japonais 'Nikkei' évoquant une réduction de jusqu'à 30% de la production d'iPhone 6S et 6S+ au premier trimestre afin d'écouler les stocks.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant