CAC 40 : des changements qui pourraient faire du bruit

le
0

(lerevenu.com) - Exane BNP Paribas a consacré une note, le 20 août, aux probables changements de la composition des indices boursiers français. En charge de cette tâche de révision annuelle, le comité scientifique annoncera au plus tard le 7 septembre prochain, après la clôture, la nouvelle composition du CAC 40 et des principaux autres indices boursiers de la Place. Ces révisions prendront effet à la clôture du 21 septembre prochain.

Après une chute de 63% de son cours de Bourse en un an, le titre du constructeur automobile PSA Peugeot Citroën ne devrait pas passer l'automne dans le CAC 40. Sa capitalisation boursière, la plus faible de l'indice, est tombée au-delà de la 65e place de la cote. En outre, la capitalisation «flottante» de PSA se trouve restreinte par la participation (autour de 25%) de la famille Peugeot, ce qui limite d'autant la liquidité du titre. Le courtier s'attend que l'action PSA soit remplacée par celle du groupe chimique belge Solvay, qui a racheté Rhodia en 2011

Alcatel-Lucent, dont la capitalisation boursière a chuté au-dessous de la 60e place devrait aussi sortir de l'indice CAC 40, de même que STMicro, deux titres qui pourraient être remplacés, selon Exane BNP Paribas, par Arkema, voire Sodexo. En revanche, le courtier ne prévoit pas de changement dans l'indice SBF 120. Et dans l'indice Next 20, Zodiac pourrait remplacer Thales, Groupe Eurotunnel ou Wendel.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant