CAC 40: démarrage en trombe au-dessus des 4300 points.

le
0

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris a effectué un démarrage en trombe vendredi matin, poursuivant son vigoureux rebond de la veille et franchissant quasiment dès l'ouverture le seuil des 4300 points.

A 10h10, l'indice CAC 40 grimpe de 2,1% à 4339,2 points dans un volume de 575 millions d'euros. Ailleurs en Europe, les gains s'étagent pour l'instant entre +1,2% (Londres) et +2,2% (Francfort).

Dans une note diffusée dans la matinée, les stratèges de Société Générale disent encore percevoir un 'bon point d'entrée sur les actions européennes'.

'Nous conservons notre préférence pour les actions françaises et italiennes', précise le bureau d'études, qui conserve un objectif de 4600 points pour le CAC à la fin 2016.

Les valeurs pétrolières comme Total (+2,7%) profitent de la bonne orientation du baril de brut léger américain, qui progresse actuellement de 0,8% à 33,3 dollars.

Si l'indice sectoriel STOXX Europe 600 Optimised Oil & Gas affiche une hausse de 3,1%, il est cependant devancé par l'indice des matières premières STOXX Europe 600 Optimised Basic Resources qui flambe de plus de 3,5% ce matin.

Autre facteur de soutien, l'euro faiblit encore un peu plus pour désormais flirter avec le seuil de 1,10 face au dollar.

Du côté des valeurs parisiennes, Europcar grimpe de 8,9% après avoir divisé par deux sa perte nette en 2015 grâce à l'amélioration de sa performance opérationnelle et à la réduction de ses coûts de financement.

SES prend 5,2% après avoir fait état d'une croissance 'solide' de son chiffre d'affaires et de ses résultats en 2015 et annoncé une hausse de son dividende.

Havas perd 3,7% après ses résultats 2015, suivi par Saint-Gobain qui perd 0,3% après une publication annuellee 'pas suffisante pour redonner du tonus au cours à court terme' selon Barclays Bourse.

Areva décroche de 4,9% après avoir enregistré une perte nette de plus de deux milliards d'euros en 2015, contre -4,8 milliards en 2014, avec un cash flow ressorti négatif à hauteur de 590 millions d'euros.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant