CAC 40: début de séance sur une note irrégulière.

le
0

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris a ouvert sur une note irrégulière jeudi matin, poursuivant son parcours en dents de scie des derniers jours.

Vers 10h45, le CAC 40 reste virtuellement inchangé, à 4504,1 points, préservant son support des 4500 points.

L'incertitude liées à l'évolution de la politique économique américaine et la perspective d'un calendrier statistique chargé aujourd'hui semblent inciter les investisseurs à la prudence.

'Après une semaine hors norme post-élection américaine, ayant engendré une rotation sectorielle de grande envergure, les marchés devraient commencer à se stabiliser', pronostiquent ainsi les équipes de Barclays Bourse.

A Francfort, le DAX se replie d'environ 0,2% tandis que qu'à Londres, le FTSE progresse de près de 0,3%. L'indice paneuropéen Euro STOXX 50 cède lui 0,1%.

'La promesse d'une montée de la volatilité aux Etats-Unis et d'une plus grande incertitude politique en Europe signifie qu'un nombre inhabituel de scénarios sont envisageables pour 2017', prévient BarCap.

D'un point de vue sectoriel, la bonne tenue des valeurs liées aux matières premières (sur fond de vigueur confirmée du pétrole) est contrebalancée par la faiblesse du secteur bancaire.

A Paris, Crédit Agricole perd 1,8% et Natixis 1,6%.

Sodexo perd 2,1% après la parution d'un résultat net avant éléments non-récurrents de 721 millions d'euros au titre de son exercice 2015-16 (clos fin août), en croissance de 5,2% hors effet de change.

Mr Bricolage perd 6,6% après la présentation d'un plan stratégique prévoyant la fermeture de 17 magasins en 2017 et la suppression de 238 postes.

Côté hausse, LVMH grimpe de 1,3% après l'annonce un programme de rachat d'actions de 300 millions d'euros.

La plus forte hausse de ce début de journée revient néanmoins à la 'biotech' Abivax, qui s'envole de presque 20% après la publication de données cliniques encourageantes dans le traitement du VIH.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant