CAC 40: dans le vert après une batterie de résultats.

le
0

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris est dans le vert ce jeudi à la faveur de résultats d'entreprises globalement satisfaisants.

Vers 10h50, le CAC 40 engrange en effet un peu moins de 0,4% pour revenir au contact des 4.800 points à 4.784 points.

'Les investisseurs sont dans une position attentiste malgré la très bonne tenue du marché américain, qui a aligné de nouveaux records. Plusieurs facteurs de risque, comme la Grèce, l'élargissement du spread de la France ou encore la baisse des réserves de change en Chine incitent à la prudence', tempèrent cependant les équipes de Saxo Banque.

Du côté des indicateurs, en attendant la publication cet après-midi des chiffres hebdomadaires du chômage aux Etats-Unis et du chiffre des stocks des grossistes au titre du mois de décembre, on a appris ce matin que l'Allemagne a réalisé un excédent commercial record de 252,9 milliards d'euros l'an passé, contre 244,3 milliards en 2015, avec des exportations qui ont augmenté de 1,2%, soit 2 fois plus vite que les importations (+0,6%).

Sur le marché des changes, l'euro grignote 0,1% face au dollar à 1,0708, alors que le baril de Brent prend 0,9% à 55,6 dollars.

L'activité est très chargée sur le front microéconomique, avec plusieurs poids lourds de la cote qui ont publié leurs résultats. Parmi eux, Société Générale (+1,8%), deuxième du CAC 40 derrière Sanofi à la faveur d'une progression de 15,3% du résultat net part du groupe (RNPG) hors éléments non-économiques de 4,1 milliards d'euros en 2016. Autre bonne nouvelle : la banque rouge et noir revendique un ratio 'CET 1 non phasé' de 11,5% dans le référentiel 'Bâle 3', contre 10,9% un an auparavant

Legrand (+1,5%) est également bien orienté après ses comptes annuels, marqués par une marge opérationnelle ajustée avant acquisitions (à périmètre 2015) de 19,7% supérieure à la borne haute de l'objectif relevée (19,6%) et par une progression de 3% du bénéfice net part du groupe à 567,3 millions d'euros.

Douche froide en revanche pour Publicis, dont le titre décroche d'un peu plus de 4% après des résultats 2016 sans éclat et des perspectives ternes elles aussi. 'Le premier semestre 2017 portera encore les traces des difficultés passées, mais dès le second le groupe devrait pouvoir afficher des chiffres plus en ligne avec ceux de ses concurrents', a ainsi indiqué le président du directoire Maurice Lévy.

Enfin, à l'autre bout du palmarès, Sanofi (+2,1%) s'illustre favorablement après une décision de la justice américaine qui lui permettra ainsi qu'à Regeneron Pharmaceuticals de continuer la commercialisation outre-Atlantique de l'anti-cholestérol Praluent durant la procédure engagée contre les 2 sociétés par Amgen.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant