CAC 40: correction appuyée, retour à des plus bas d'un an.

le
0

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris revient à des plus bas d'un an jeudi face à ce que certains professionnels décrivent comme une 'accumulation de mauvaises nouvelles', notamment en provenance de Chine.

Peu avant 10h30, l'indice CAC 40 décroche de 3,4% à 4329,1 points dans un volume soutenu de 1,1 milliard d'euros.

Ailleurs en Europe, Londres perd 2,8% et Francfort dévisse de 3,5%. L'indice paneuropéen lâche près de 3,1%.

'On n'est plus très loin d'un 'bear market' (marché baissier), caractérisé par une chute d'au moins 20% par rapport aux pics les plus récents', souligne un trader basé à Londres.

'La grande question est de savoir si tout cela va s'arrêter, mais à la vitesse à laquelle les choses vont aujourd'hui, je ne serais pas surpris que le mois de janvier s'aggrave encore', prévient-il.

A la surprise générale, la Chine a procédé jeudi à une nouvelle dévaluation du yuan, ce qui a entraîné d'importants mouvements de vente sur les principaux marchés d'actions du pays.

L'indice CSI 300 n'a ainsi pu coter que 14 minutes aujourd'hui avant d'accuser des pertes de 7%, seuil déclencheur d'une suspension des cotations pour le restant de la journée.

'Les critiques ont déjà appelé à la suspension/modification du mécanisme de court-circuitage car le seuil de 5-7% semble apparemment trop étroit lorsque les marchés entrent en mode 'panique', juge SG.

Les valeurs les plus exposées à la Chine et globalement sensibles au contexte économique sont fortement pénalisées.

Mais ce sont les valeurs pétrolières qui souffrent le plus alors que le baril de pétrole brut américain WTI décroche de 4% à 32,6 dollars.

'Toute cette tempête en provenance de Chine n'est certainement pas bon signe en vue d'un rebond prochain de la demande', commente un observateur.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant