CAC 40: bon début de semaine, bonnes nouvelles d'Italie.

le
0

(CercleFinance.com) - Au même titre que ses pairs européens, la Bourse de Paris débute la semaine du bon pied.

Autour de 10h30, le CAC 40 bondit de près de 1%, repassant ainsi nettement au-dessus des 5.300 points à 5.316 points. Aucune valeur de l'indice phare n'évolue en dessous de la ligne de flottaison.

La satisfaction est de mise dans les rangs des intervenants alors que deux banques régionales italiennes en difficulté, Banca Popolare di Vicenza et Veneto Banca, vont être démantelées. Intesa Sanpaolo en reprendra les actifs sains et l'Etat a accepté d'assumer les coûts liés aux actifs à risques et aux réductions d'effectifs des banques susnommées, soit un montant global pouvant atteindre 17 milliards d'euros.

Pour autant, 'les indicateurs américains qui ponctueront les séances à venir devraient encore confirmer le scénario d'une économie en phase de ralentissement', tempère-t-on dans les rangs de Saxo Banque. 'Personne n'est en mesure de savoir quand surviendra la prochaine récession américaine, mais tout le monde a conscience que plus la Fed augmente les taux, plus on se rapproche de cette inévitable échéance', poursuit le bureau d'études.

Au chapitre des indicateurs, le climat des affaires en Allemagne s'est amélioré ce mois-ci, à en croire l'indice Ifo. Ce dernier est en effet passé de 114,6 en mai à 115,1 en juin, alors même que les économistes l'anticipaient en moyenne en léger repli vers 114,4.

Outre-Atlantique, les opérateurs prendront connaissance cet après-midi du chiffre des commandes de biens durables pour mai, avant la troisième estimation du PIB au premier trimestre mercredi et l'indice de confiance des consommateurs du Michigan au titre du mois en cours vendredi.

Dans l'immédiat, l'euro est stable face au dollar à 1,1194, tandis que le baril de Brent s'adjuge grosso modo 1%. Il repasse ainsi juste au-dessus des 46 dollars.

Enfin, en matière microéconomique, le CAC 40 est dominé par L'Oréal (+4,2%), qui précède Danone (+2,7%). Les bancaires surperforment également la tendance à l'image de Société Générale (+1,6%).

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant