CAC 40: baisse persistante malgré le vif rebond du pétrole.

le
0

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris reste en territoire négatif ce jeudi, au lendemain de la réunion du comité de politique monétaire de la Fed.

Celle-ci n'a pas été suivie d'une conférence de presse de Janet Yellen, mais le message général de l'institution n'en a pas moins contrarié les intervenants. La Fed s'est en effet montrée 'clairement réservée sur de futures hausses de taux, ce qui soulève des questions sur l'économie américaine dans son ensemble', relayait-on chez Trustnet Direct ce matin.

Les valeurs financières sont en conséquence à la peine comme en témoignent les replis de respectivement 2,4 et 2,6% de Crédit Agricole et de Société Générale, 2 des plus mauvais élèves d'un CAC 40 qui lâche grosso modo 1,1% à 4.330 points peu après 16h, ce malgré l'ouverture à la hausse de Wall Street.

Alors que le prix du baril de brent remonte nettement (+4,4% à environ 34,6 dollars), les pétrolières et parapétrolières sont a contrario bien orientées. Maurel & Prom (+8,1%), Technip (+5,5%), CGG (+5,3%) et Vallourec (+3,9%) dominent ainsi le SBF 120 et selon certains stratèges la correction de l'or noir est en train de toucher à sa fin, ce qui attire des spéculateurs avides de bonnes affaires.

Concernant les indicateurs, les commandes de biens durables aux Etats-Unis ont nettement déçu, chutant de 5,1% en décembre après un recul de 0,5% le mois précédent, soit une quatrième baisse au cours des cinq derniers mois et, surtout, une diminution dix fois supérieure à celle que prévoyait le consensus.

Les promesses de ventes de logements n'ont quant à elles augmenté que de 0,1% aux Etats-Unis le mois dernier, alors que les économistes anticipaient en général une progression de l'ordre de 1%.

Enfin, le Département américain du Travail a dénombré 278.

000 nouveaux inscrits hebdomadaires au chômage lors de la semaine close le 23 janvier, soit un recul de 16.000 par rapport au précédent pointage (chiffre révisé de 293.000). Le marché était en l'occurrence moins optimiste, tablant sur une baisse autour de 285.000.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant