Cabinets ministériels : un effort de rigueur 

le
0
Les collaborateurs de ministres et de secrétaires d'État ne sont plus que 511, contre 616 il y a un an. À la clé: 3 millions d'euros d'économies sur la masse salariale.

En ces temps d'austérité, les Français exigent que l'effort soit partagé par tous. Nicolas Sarkozy a donc imposé l'an passé de nouvelles règles aux ministres et à leurs collaborateurs. Moins de réceptions, des déplacements par train plutôt qu'en avion, des règles de logement plus strictes... Et surtout, depuis l'été 2010, chaque ministre ne peut avoir plus de vingt collaborateurs dans son cabinet, chaque ministre délégué plus de quinze et chaque secrétaire d'État plus de six.

Cette nouvelle exigence a produit ses effets -davantage symboliques que déterminants pour redresser les comptes, étant donné le nombre de personnes concernées-, comme le montre une annexe au projet de loi de finances, que Le Figaro s'est procurée.

L'ensemble du gouvernement employait 511 collaborateurs de cabinet au 1er juillet 2011, contre 616 au 1er août 2010. Soit une baisse des effectifs de 17%. La diminution des postes s'était amorcée l'année précédente (-3%). Mais elle s'e

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant