Cabinets ministériels : où sont les femmes ?

le
5
Cabinets ministériels : où sont les femmes ?
Cabinets ministériels : où sont les femmes ?

Exemplaire le gouvernement ? Presque deux ans après l'entrée en fonction de François Hollande, qui avait fait de la parité un véritable cheval de bataille, et de l'exemplarité de l'Etat une priorité, une plongée dans les arcanes du pouvoir révèle que l'équilibre hommes-femmes n'y est pas au rendez-vous ni en termes d'effectifs, ni en termes de pouvoir.

En grattant le vernis égalitaire de la photo de famille du gouvernement Ayrault, composé aujourd'hui de 20 hommes et 18 femmes, on découvre en effet un monde de «mâles» : celui des cabinets ministériels, ces commandos restreints de conseillers chargés d'accompagner chacun des 38 ministres du gouvernement dans ses décisions. 

Découvrez notre visualisation interactive

En décortiquant les effectifs des cabinets à partir d'un document budgétaire et des nominations au Journal officiel, nous avons pu réaliser une infographie interactive. Exhaustive et ludique, cette «dataviz» vous permet de comparer, ministère par ministère, la proportion d'hommes et de femmes occupant les différentes fonctions, du directeur de cabinet jusqu'au cuisinier ! Pour la découvrir, cliquez sur l'image ci-dessous :

«Dircabs», chefs de cabinet, conseillers : ils sont aujourd'hui 568 à évoluer dans la grande fourmilière gouvernementale. Parmi eux, seulement 35 % de femmes. Et plus on monte dans la hiérarchie, moins elles sont nombreuses : on trouve ainsi 40% de conseillères, un chiffre qui tombe à 26% lorsqu'on compte les chefs, chefs-adjoints et conseillers spéciaux. Encore un cran au-dessus, pour 37 directeurs adjoints, il n'y a que 12 adjointes (soit moins d'une sur quatre). Et au sommet de la pyramide, donc, 13% des « dircabs », les véritables bras droits des ministres, sont des femmes.

Les bons et les mauvais élèves

Bien évidemment, ce constat général dissimule quelques bons élèves. A la tête de notre classement de la parité, certains cabinets sont très ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M6418959 le samedi 8 mar 2014 à 14:52

    Les socialistes nous bassinent avec la parité homme/femme, on en reparlera quand la parité chez les députés et sénateurs. Elles sont invisibles. Dans le couple homo, expliquez moi où est la parité puisqu'un des deux sexes est inexistant; n'y a-t-il pas un déni de l'autre sexe dans ces couples là, femmes ou hommes.

  • janaliz le samedi 8 mar 2014 à 12:23

    Enfin si vous cherchez les femmes, j'ai une piste... Dans des chambres dites de bonne quelque part dans certaines rues de Paris ou d'ailleurs....

  • janaliz le samedi 8 mar 2014 à 12:10

    Que dsk revienne et il n'y aura plus de problème ! Enfin, si ! Mais dans le sens inverse ! Que diantre !

  • M4426670 le samedi 8 mar 2014 à 12:03

    Que fait NVB!

  • M4426670 le samedi 8 mar 2014 à 12:03

    C'est bien connu: faites ce que je dis, pas ce que je fais! Le chausseur est toujours le plus mal chaussé!