"Ça va mieux" : Juppé raille les "cocoricos prématurés" du gouvernement

le , mis à jour le
0
Alain Juppé estime que le pays ne doit pas être frileux face la nouvelle économie tout en faisant respecter les jeux traditionnels de la concurrence.
Alain Juppé estime que le pays ne doit pas être frileux face la nouvelle économie tout en faisant respecter les jeux traditionnels de la concurrence.

La France va mieux ? « Le gouvernement serait bien inspiré à ne pas pousser de cocoricos prématurés, a raillé Alain Juppé lors de son point presse mensuel précédent la tenue du conseil municipal de Bordeaux, ce lundi 2 mai. Je n'ai entendu personne dans le pays dire que la France va mieux. Il y a 600 000 chômeurs en plus depuis 2012. » L'ancien Premier ministre et maire de Bordeaux a taclé au passage le projet de loi El Khomri : « L'idée de taxer les CDD est exactement ce qu'il ne faut pas faire. Et on sait bien qu'il faut augmenter la taille du gâteau si l'on veut donner plus d'emplois et non multiplier les petites parts. »

Le grand favori des primaires de la droite pour la présidentielle a aussi levé un coin du voile sur son programme économique, qu'il présentera officiellement le 10 mai. Celui-ci s'articulera autour de cinq axes : « Remettre les entreprises en situation de compétitivité, ajuster l'offre et la demande, trouver un meilleur usage pour les fonds publics (État et collectivités), réinjecter de la responsabilité dans la gestion de la Sécurité sociale, promouvoir la nouvelle économie. »

Pas frileux, mais...

Celle-ci, souligne Alain Juppé « devra être COP21-compatible, à savoir sobre en matières premières rares, circulaire et intégrant les nouveaux modes de production et de consommation ». Le maire de Bordeaux a cité l'exemple d'une technologie qui permet aux...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant