Ça urge à Saint-Etienne

le
0
Ça urge à Saint-Etienne
Ça urge à Saint-Etienne

Il n'y pas le feu au lac mais presque? Les joies des tours préliminaires en Ligue Europa mettent la pression du côté de Saint-Etienne. Et à quelques jours des débuts de l'ASSE sur la scène européenne, l'effectif est encore en chantier. Si le club ne devrait pas enregistrer d'autres départs après ceux de Pierre-Emerick Aubameyang et Yohan Mollo, c'est la case « arrivées » qui pose problème. Paul Baysse et Benjamin Corgnet : voilà les deux seules recrues du Mercato hivernal. Un peu léger quand on connaît les grandes ambitions que nourrissent les dirigeants stéphanois. Aujourd'hui, l'urgence se trouve dans le secteur offensif qui ne répond pas aux attentes de Christophe Galtier.

Le Mercato débute mal

Le Mercato est encore long mais la cellule de recrutement ne l'a clairement pas entamé de la meilleure des façons. Pourtant, les noms ne manquaient pas. Les moyens aussi grâce aux 13 M? débloqués suite au transfert d'Aubameyang à Dortmund. Mais Saint-Etienne a commis des erreurs dans sa campagne de recrutement. Les dirigeants se sont trop attardés dans les médias comme pour le dossier Franck Tabanou. « Nous n'allons pas jouer les marchands de tapis », avait estimé Rolland Romeyer face à l'intransigeance d'Olivier Sadran sur le prix du transfert. Pas forcément le meilleur moyen de négocier avec un homologue réputé très dur en affaires.

Le temps presse

On peut également citer le cas Wahbi Khazri. Le SC Bastia n'a pas hésité à pondre un communiqué pour dénoncer les méthodes des dirigeants stéphanois. Avant même d'obtenir l'accord du club, ces derniers n'ont pas hésité à traiter avec le joueur, trouvant même un accord. Vexé, Bastia n'a même pas daigné négocier. Sur le marché français, Galtier n'a donc plus le choix et se tourne vers les seconds couteaux tel que Mounier ou des paris risqués à l'instar du milieu de Wolfsburg, Ibrahim Sissoko. Plus on avancera dans le temps et plus les possibilités se feront rares. Les Verts ont tout intérêt à passer la vitesse supérieure. Et dans les règles de l'art?

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant