Ça sent le sapin pour le lol

le
0
Rire via un émoticon, une pratique qui concerne un tiers des internautes sur Facebook.
Rire via un émoticon, une pratique qui concerne un tiers des internautes sur Facebook.

Facebook n'explore pas seulement nos données pour améliorer ses services et son cash flow en les vendant aux annonceurs. De temps en temps, ses chercheurs s'amusent. En l'occurrence, ils ont été intrigués par un article publié sur le New Yorker et intitulé sobrement « Hahaha vs Hehehe », l'auteur Sarah Larson s'y intéressait à l'expression virtuelle du rire, en clair elle s'est demandé comment nous rions sur Internet.

Elle y opposait les rieurs expressifs ? dont elle fait partie ? signalant leur hilarité à gorge déployée par un franc « haha » ? aux utilisateurs, de plus en plus nombreux selon elle, qui lui préféraient le discret « hehe ». L'occasion d'une typologie des utilisateurs de ces différentes expressions. Le lol intéressait peu Sarah Larson, qui le considère a priori comme un terme usé.

Les plus âgés

Facebook a voulu en avoir le c?ur net. Trois chercheurs se sont donc penchés sur une semaine d'échanges sur le réseau américain et ont croisé les data. Verdict : si vous l'ignoriez, le lol est définitivement ringard. Seules 1,9 % des personnes l'ont utilisé pour signaler leur hilarité. Contre 51,4 % qui ont écrit haha. Le match est plié. Derrière, les émoticons représentent un tiers des rieurs. Le hehe lui est utilisé par un peu plus de 13 % des internautes.

Lol (laugh at loud) est pourtant entré au Robert en 2013. Une institutionnalisation qui sent le sapin, comme le confirme la...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant