Ca s'est passé un 9 juillet

le
0

Petit retour en arrière dans les archives du sport. Parmi les faits marquants vécus un 9 juillet, on peut notamment citer cette cruelle désillusion subie par la France en finale de Coupe du monde de football en 2006.

Dans les événements marquants, on retrouve notamment un certain Zinédine Zidane dans l’histoire qui a fait parler de lui à deux reprises un 9 juillet. 9 juillet 1877 : début de la première édition du Tournoi de Wimbledon. Le mythique tournoi londonien de Tennis, un des quatre Grands Chelem actuel, a vu sa première édition avoir lieu en 1877. Elle opposait à l’époque 22 participants et a été remportée par le Britannique Spencer Gore. Le simple messieurs est alors la seule discipline à être disputée, le simple dames ayant fait son apparition sept ans plus tard. 9 juillet 2001 : le transfert de Zinédine Zidane au Real Madrid Zidane, l’homme d’un record. En ce jour de juillet 2001, le meneur de jeu français établit le record du plus gros transfert réalisé dans le football. Il est en effet transféré de la Juventus Turin au Real Madrid pour un montant de 500 millions de francs (75 millions d’euros). Une somme battue depuis par Gareth Bale du... Real Madrid également (100 millions d’euros à l’été 2013). 9 juillet 2006 : le coup de boule fatal Finale de la Coupe du monde 2006 entre la France et l’Italie. Cinq ans après son transfert record, Zidane va se distinguer d’une autre manière. Ou plutôt de plusieurs manières. Le milieu tricolore ouvre d’abord le score sur une « Panenka » osée. Mais Materazzi ne tarde pas à égaliser de la tête. Les deux buteurs vont se retrouver en prolongation. Nerveux, le numéro 10 des Bleus assène un coup de tête en pleine poitrine de l’Italien. Rouge direct. Les Français finissent pas s’incliner aux tirs au but. Un bien triste jour. Mais également... Plusieurs personnalités sportives sont nées un 9 juillet. On peut citer Federico Bahamontes (1928), vainqueur du Tour 1959, Adriano Panatta (1950), tennisman italien auteur du doublé Roland Garros-Coupe Davis en 1976, Gianluica Vialli (1964), footballeur italien légendaire qui a notamment remporté la C1 en 1996, ou encore Céline Dumerc (1982). La basketteuse française aux 233 sélections a un palmarès long comme le bras : médaillée d’argent aux JO de Londres (2012), elle a remportée avec les Bleus le championnat d’Europe (2009), avant d’en finir troisième (2011), puis deuxième à deux reprises (2013, 2015).
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant