Ça s'anime au stage du PSG

le
0

Des cris, des encouragements et de l'engagement. Le niveau d'intensité du premier stage de la saison du PSG tranche avec son environnement. Les Parisiens ont trouvé le cadre paisible qu'ils étaient venus chercher en Autriche. La végétation est luxuriante et la station tourne au ralenti, seulement animée par quelques randonneurs ou vététistes.

 

Cela n'a pas empêché les 21 joueurs, arrivés à la mi-journée dans leur confortable hôtel de la station de Schladming, de s'adonner en fin d'après-midi à une très solide séance, rythmée par les puissants éclats de voix à l'accent espagnol d'Unai Emery et de son adjoint Juan Carlos Carcedo, omniprésents.

 

Un public plutôt épars

 

Tout est sujet à pression : placement, passe à réaliser plus vite, engagement insuffisant... Les joueurs sont interpellés indifféremment par leur prénom ou leur nom de famille. Résultat, le long jeu qui anime le coeur de la séance donne lieu à une débauche d'énergie et à quelques contacts bien sentis. En prologue, le coach a pris à part pendant quelques minutes le capitaine, Thiago Silva, puis a introduit la séance par un discours, comme d'habitude, en souhaitant au passage un bon anniversaire à Kevin Trapp (26 ans hier).

 

Dans les tribunes de la Schladming Athletic Area, comme prévu, le public est plutôt épars : à peine plus d'enfants du coin et de touristes que de membres du large staff du PSG (vidéo, communication, médias...). On recense des maillots du Barça, du Bayern, de Manchester United... et un du PSG. Le bambin qui l'arbore est devenu fan du club grâce à Zlatan Ibrahimovic, son « joueur préféré », remplacé dans son coeur par Thiago Silva depuis le départ du Suédois. Les Parisiens terminent leur séance de 1 h 45 par du travail physique, pendant que les gardiens achèvent un entraînement spécifique copieux, là aussi. Ce devrait être le thème du séjour. Seule une sortie nature pourrait casser le ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant