Ça roule pour les piétons

le
1
Le monocycle débarque en France
Le monocycle débarque en France

 

 

Parisiens, vous en avez forcément croisé. Perchés sur une étrange machine, ils sillonnent les rues de Paris et slaloment entre poteaux et piétons. Sitôt aperçus, sitôt disparus. Les « wheelers » sont des urbains pressés, adeptes d'un nouveau mode de transport incongru : la roue (en anglais « wheel »). En matière de style, ce moyen de transport se révèle encore plus efficace que le bébé labrador : il suffit de stationner cinq minutes sur le trottoir pour qu'un attroupement de curieux se forme autour de cet objet fascinant.

La roue électrique a été inventée en 2011. Quatre ans d'existence lui ont suffi à s'installer dans les grandes villes. Le marché décolle avec des ventes exponentielles. Pour l'heure, environ 3 500 roues sont en circulation à Paris et plus de 30 000 en Europe. « Nous avons pour objectif de vendre 20 000 roues en France pour l'année 2016 », explique Olivier Mignot, directeur marketing de la société Ninebot France.

Le principe technique est relativement simple : alimentée par une batterie, la roue est stabilisée grâce à un moteur à champ magnétique qui lui sert aussi à avancer. L'utilisateur monte sur deux marchepieds et utilise la position de son corps pour contrôler ses déplacements. Les accélérations et le freinage sont fournis par le moteur. « Même s'il faut un petit apprentissage avant de l'utiliser, c'est un moyen de transport grand public. Car, à...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 le mercredi 5 aout 2015 à 11:42

    Vélo sur les trottoirs, étalages de commerces, skateboards, rollers, trottinettes, on pourrait aussi réinventer le trottoir à piétons !!!!