Ca donnerait quoi, Balotelli au LOSC ?

le
0
Ca donnerait quoi, Balotelli au LOSC ?
Ca donnerait quoi, Balotelli au LOSC ?

Selon des rumeurs folles de la presse anglaise, Mario Balotelli pourrait passer cet hiver d'un club ouvrier en L qui joue en rouge (Liverpool) à un autre (Lille). Moins classe, mais pas forcément moins intéressant. Récit-fiction de 6 mois de vie dans le Nord.Janvier
Les tabloïds anglais auront donc eu raison des réticences de René Girard. Le 6 janvier, Liverpool met fin prématurément au prêt de Divock Origi, mais Mario Balotelli fait le chemin inverse en compensation. Du côté de la direction de Lille, on justifie l'arrangement d'un communiqué laconique : " A la vue des retombées commerciales à prévoir, ainsi que des ambitions offensives du coach, l'arrivée de Mario Balotelli s'inscrit parfaitement dans le projet du LOSC ". Le tarmac de Lesquin privatisé pour l'occasion, l'Italien descend du jet affrété par Liverpool, fourrure sur le dos, lunettes de soleil sur le tarin. Mario vient de débarquer dans le Nord. Evidemment, le lendemain face à Evian, l'attraction se situe bien plus en tribunes que sur le terrain. Installé aux côtés de la famille Seydoux en visite dans la région, Mario ne prête que guère d'attention à la prestation de Nolan Roux, victime d'une déchirure musculaire à la suite d'une reprise de volée manquée : " I saw you with your blue hair. Meet me at the Hermitage later. We can replay your movie.". Ecarté du groupe pendant 4 matchs suite à ce premier écart extra sportif, Mario ne débutera que face à Montpellier. Au cours d'un match qui forgera sa légende.
Février
Dans un stade la Mosson qui se voit le témoin privilégié des premiers pas français de Mario, Balo ne déçoit pas. Tranchant, précis, affuté, l'attaquant transalpin excelle dans ce rôle de point d'appui que lui a attribué René. Mieux, son entente avec Florent Balmont fait des étincelles. A la réception d'une chandelle de ce dernier, Mario défie Jourdren dans les airs et débloque son compteur. Malgré le choc au sommet entre le crâne des deux hommes, Balotelli se relève, déchire son maillot Partouche, et expose un tee-shirt blanc à l'inscription significative : " Who let the dog out ?". Nice, Bastia et Lyon subissent également la loi du duo Bal-Bal, qui se fend de 5 réalisations assistées. La folie s'empare de la ville. En plus de la réussite de Mario et de la 2e place du LOSC au classement, les Lillois apprécient l'accessibilité du joueur, qui n'hésite pas à partir à la rencontre des supporters avec son pote Flo. Sous les néons bleus du Solférino, au détour de la rue Massena et plus tard au Smile, les deux larrons écument les lieux de fête dans l'euphorie générale. Mais une euphorie de courte durée....


Janvier
Les tabloïds anglais auront donc eu raison des réticences de René Girard. Le 6 janvier, Liverpool met fin prématurément au prêt de Divock Origi, mais Mario Balotelli fait le chemin inverse en compensation. Du côté de la direction de Lille, on justifie l'arrangement d'un communiqué laconique : " A la vue des retombées commerciales à prévoir, ainsi que des ambitions offensives du coach, l'arrivée de Mario Balotelli s'inscrit parfaitement dans le projet du LOSC ". Le tarmac de Lesquin privatisé pour l'occasion, l'Italien descend du jet affrété par Liverpool, fourrure sur le dos, lunettes de soleil sur le tarin. Mario vient de débarquer dans le Nord. Evidemment, le lendemain face à Evian, l'attraction se situe bien plus en tribunes que sur le terrain. Installé aux côtés de la famille Seydoux en visite dans la région, Mario ne prête que guère d'attention à la prestation de Nolan Roux, victime d'une déchirure musculaire à la suite d'une reprise de volée manquée : " I saw you with your blue hair. Meet me at the Hermitage later. We can replay your movie.". Ecarté du groupe pendant 4 matchs suite à ce premier écart extra sportif, Mario ne débutera que face à Montpellier. Au cours d'un match qui forgera sa légende.
Février
Dans un stade la Mosson qui se voit le témoin privilégié des premiers pas français de Mario, Balo ne déçoit pas. Tranchant, précis, affuté, l'attaquant transalpin excelle dans ce rôle de point d'appui que lui a attribué René. Mieux, son entente avec Florent Balmont fait des étincelles. A la réception d'une chandelle de ce dernier, Mario défie Jourdren dans les airs et débloque son compteur. Malgré le choc au sommet entre le crâne des deux hommes, Balotelli se relève, déchire son maillot Partouche, et expose un tee-shirt blanc à l'inscription significative : " Who let the dog out ?". Nice, Bastia et Lyon subissent également la loi du duo Bal-Bal, qui se fend de 5 réalisations assistées. La folie s'empare de la ville. En plus de la réussite de Mario et de la 2e place du LOSC au classement, les Lillois apprécient l'accessibilité du joueur, qui n'hésite pas à partir à la rencontre des supporters avec son pote Flo. Sous les néons bleus du Solférino, au détour de la rue Massena et plus tard au Smile, les deux larrons écument les lieux de fête dans l'euphorie générale. Mais une euphorie de courte durée....


...

Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant