Ça chauffe à Montpellier

le
0

Absent du groupe montpelliérain pour le match contre Toulon, François Trinh-Duc est privé d’adieux avec son public. Certains coéquipiers ont montré leur mécontentement dont notamment le capitaine Fulgence Ouedraogo.

C’est une affaire qui continue de faire parler. François Trinh-Duc ne sera pas présent dans le groupe montpelliérain pour son probable dernier match avec son club à l’Altrad Stadium, contre Toulon. Alors qu’il est partant pour le RCT la saison prochaine, François Trinh-Duc ne pourra pas faire ses adieux à son public dimanche. Jake White, l’entraîneur sud-africain du MHR s’est montré inflexible en conférence de presse : « On prend des décisions dans le but de gagner des matchs. L’équipe passe en premier, il n’y a pas d’exception ». Mais cette décision d’écarter un joueur au club depuis 2004 ne passe pas chez ses coéquipiers et notamment chez le capitaine Fulgence Ouedraogo qui a tweeté, amer : « Peu importe le score de dimanche, ce match restera une défaite historique pour le club… ». Une phrase retweetée par ses deux partenaires Benoît Paillaugue et Antoine Battut. Ouedraogo et Trinh-Duc sont amis depuis leurs années de formation. Mardi, le capitaine du MHR a quitté précipitamment l’entraînement avant son terme. Alors que le manager du club Abdelatif Benazzi a parlé d’une mesure de précaution à cause d’une épaule douloureuse, d’autres sources l’ont contredit dans L’Equipe. Une chose est sûre, une cassure semble s’être installée au sein du club.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant