C1 - Villarreal : Des absents mais de l'ambition

le
0
C1 - Villarreal : Des absents mais de l'ambition
C1 - Villarreal : Des absents mais de l'ambition

Malgré l’absence de plusieurs joueurs, Fran Escribá, le nouvel entraîneur de Villarreal, ne manque pas d’ambition avant l’affiche de mercredi soir contre Monaco (barrages aller de la Ligue des Champions).

Villarreal traverse actuellement une période de turbulences avec un changement inattendu d’entraîneur et l’absence de plusieurs cadres (Bakambu, Soldado et Cheryshev sont notamment sur le flanc), mais l’ambition reste le maître-mot pour le sous-marin jaune, quatrième de la dernière édition de la Liga. L’intersaison a été marquée par une activité inhabituelle sur le marché des transferts (*), mais le club du président Fernando Roig Alfonso ne compte pas faire de la figuration à l’occasion de la double confrontation face à Monaco (barrages de la Ligue des Champions).

Escribá : « Nous ne devons pas faire d'erreur »

« Oui, il y a des blessés dans notre équipe, mais il y a aussi de grands espoirs, a ainsi expliqué Fran Escribá, le successeur de Marcelino, avant la manche aller de mercredi soir au Madrigal. Notre groupe a des qualités que nous allons tenter d'exploiter. Il nous manque du monde mais ceux qui seront sur la pelouse vont tout donner. Les deux équipes sont à des niveaux similaires. Il n'y a pas de favori et ça restera ouvert avant le retour. Il faudra d'ailleurs garder à l'esprit qu'il y aura un match retour. Monaco ne va pas prendre de risques, nous non plus. Nous ne devons pas faire d'erreur parce que nous avons une autre rencontre à jouer à Monaco. »

50 M€ investis sur le marché des transferts

Si Eric Bailly ou encore Denis Suarez sont partis cet été, Villarreal n’a pas hésité à sortir son portefeuille pour investir plus de cinquante millions d’euros sur Roberto Soriano (Sampdoria Gênes), Nicola Sansone (Sassuolo), Alfred Ndiaye (Betis Séville), Cristian Espinoza (CA Huracan), Denis Cheryshev (Real Madrid) et Alexandre Pato (Corinthians), alors que José Angel (FC Porto), Santos Borré (Atlético Madrid) et Andrés Fernandez (FC Porto) sont eux arrivés sous la forme d’un prêt. De quoi souligner l’appétit du club espagnol mais aussi un manque logique d’automatismes qui pourrait aider l’ASM.

Venger Troyes pour l'ASM

« J'espère que les fans vont venir nous soutenir afin qu'ensemble, on fasse un bon match, prévient néanmoins le milieu de terrain international italien Bruno Soriano, qui a été arraché à la Sampdoria Gênes pour 14 M€. Je ne dirais pas qu'on a la pression, mais nous savons tous la responsabilité que nous avons. Demain (mercredi), nous avons une chance, chez nous, et nous entendons la saisir. » Le club de la Principauté est prévenu. Surtout que Villarreal n’a jamais (officiellement) perdu contre une écurie française sur la scène européenne. En 2002, Troyes s’était imposé 2-1 en demi-finales retour de la Coupe Intertoto mais avait finalement perdu 3-0 pour avoir aligné un élément non éligible (David Vairelles). Aux Monégasques de briser la série.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant