C1 - Tirage au sort : Le PSG et Monaco épargnés, pas Lyon

le
0
C1 - Tirage au sort : Le PSG et Monaco épargnés, pas Lyon
C1 - Tirage au sort : Le PSG et Monaco épargnés, pas Lyon

Le tirage au sort de la phase de groupes de la Ligue des Champions a été effectué ce jeudi soir. Le PSG s'en sort bien et a hérité d'Arsenal et du FC Bâle, tandis que Lyon devra se frotter à la Juventus et au FC Séville. Monaco, de son côté, affrontera Tottenham, le CSKA Moscou et le Bayer Leverkusen.

Le sort aurait pu être bien plus dur avec les clubs français. Du PSG, de Lyon ou de Monaco, aucun n’a hérité d’un groupe inabordable lors du tirage de la phase de groupes de la Ligue des Champions, effectué à Monaco ce jeudi. Le moins bien servi reste l’OL, qui devra se coltiner la Juventus Turin, le FC Séville et le Dinamo Zagreb dans le groupe H. Pour leurs grands débuts européens dans leur flambant neuf Parc OL, les Gones disputeront leur qualification avec le vice-champion d’Europe 2015, qui a bien changé cet été, et le triple tenant du titre de la Ligue Europa, désormais entraîné par Jorge Sampaoli après le départ d’Unai Emery vers le PSG. Le club croate parait largement en retrait de ses trois rivaux. Il rappelle d’ailleurs d’excellents souvenirs à Lyon, qui s’y était baladé en décembre 2011 (1-7) au cours d’un match longtemps entouré de soupçons de corruption lors de son ultime qualification pour les huitièmes de finale de Ligue des Champions. Peut-être un heureux présage.

Objectif première place pour le PSG

Le PSG et Monaco pourront eux difficilement se plaindre de leur tirage. Les Parisiens ont hérité d’un groupe A largement à leur portée, en compagnie d’Arsenal, du FC Bâle et du PFC Ludogorets. Les Gunners ont beau être des habitués de la compétition, ils évoluent un ton en-dessous du quadruple champion de France en titre depuis quatre ans. Bâle dispose aussi d’une forte expérience européenne et reste sur une excellente performance contre un club français, en éliminant Saint-Etienne en 16eme de finale de Ligue Europa l’hiver dernier. Mais il faudrait aux Suisses sortir le match de leur saison pour rivaliser sur 90 minutes avec un prétendant au dernier carré de la C1. Quant au PFC Ludogorets, la formation bulgare se fera petite pour sa deuxième participation à la phase de groupes de la Ligue des Champions, après avoir débuté son parcours au deuxième tour préliminaire. Les Parisiens ne pourront avoir d’autre objectif que de terminer premier de leur groupe, ce qu’ils n’avaient pas réussi à faire ces deux dernières saisons et les avaient contraints à décrocher leur place en quarts de finale à l’extérieur, à Chelsea en l’occurrence.

Des bons souvenirs et des mauvais pour Monaco

Placée dans le chapeau 4 en raison de son coefficient UEFA encore faible, l’AS Monaco avait des raisons de craindre le pire. Elle peut désormais souffler. Si elle a hérité du plus gros morceau du pot 3 (Tottenham), elle est tombée dans une poule particulièrement dense et ouverte, avec le CSKA et le Bayer Leverkusen comme autres adversaires. Là encore, ce pourrait être un signe positif pour le club de la Principauté, qui avait déjà affronté en phase de groupes un club russe (le Zénith Saint-Pétersbourg à l’époque) et le Bayer en 2014-15, lorsqu’il avait créé la sensation jusqu’en quarts de finale de la Ligue des Champions. Mais les Spurs, en pleine progression sous la houlette de Mauricio Pochettino, remuent des souvenirs bien moins positifs pour le groupe de Leonardo Jardim, qui avait pris la leçon à White Hart Lane la saison dernière (4-1). Toujours est-il que les Monégasques auraient tort de ne pas croire en leurs chances en ayant évité les cadors européens.

Manchester City encore dans le groupe de la mort

Les trois grands favoris de la Ligue des Champions auront tous droit à de gros tests dès la phase de groupes. Le Bayern Munich et l’Atlético Madrid se retrouveront après leur demi-finale épique de mai dernier. Ils se croiseront dans le groupe D, avec le PSV Eindhoven et Rostov, déjà mal embarqués avant même le début de la compétition. Comme souvent, Manchester City a atterri dans le groupe de la mort. Il est composé du FC Barcelone, pour un duel à la saveur particulière pour Pep Guardiola, mais aussi de Borussia Mönchengladbach et du Celtic Glasgow. Du lourd, du très lourd. Le Real Madrid aura droit à des retrouvailles avec le Borussia Dortmund, un classique des années 2010. Les deux clubs devraient se jouer la première place du groupe F, le Sporting Portugal et le Legia Varsovie apparaissant un cran en-deçà. Mais l’ordre établi est fait pour être bouleversé en Ligue des Champions.

Le tirage au sort complet de la Ligue des Champions

Groupe A PSG (FRA) Arsenal (ANG) FC Bâle (SUI) PFC Ludogorets (BUL) Groupe B Benfica Lisbonne (POR) Naples (ITA) Dynamo Kiev (UKR) Besiktas (TUR) Groupe C FC Barcelone (ESP) Manchester City (ANG) Borussia Mönchengladbach (ALL) Celtic (ECO) Groupe D Bayern Munich (ALL) Atlético Madrid (ESP) PSV Eindhoven (PBS) Rostov (RUS) Groupe E CSKA Moscou (RUS) Bayer Leverkusen (ALL) Tottenham (ANG) Monaco (FRA) Groupe F Real Madrid (ESP) Borussia Dortmund (ALL) Sporting CP (POR) Legia Varsovie (POL) Groupe G Leicester (ANG) FC Porto (POR) Club Brugge (BEL) FC Copenhague (DAN) Groupe H Juventus Turin (ITA) FC Séville (ESP) Lyon (FRA) Dinamo Zagreb (CRO)
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant