C1 : Paris a le sourire

le
0
C1 : Paris a le sourire
C1 : Paris a le sourire

Aucun ancien vainqueur, un déplacement "Telefoot" à Arsenal, des retrouvailles avec Claudio Keserü et la visite du musée Roger Federer au programme. Le PSG est verni.

GROUPE A

PSG
Arsenal
FC Bâle
Ludogorets



La bonne nouvelle : On va avoir des nouvelles de Claudio Keserü. Ancien joueur de Nantes et d'Angers, le Roumain Claudio Keserü fréquente le vestiaire de Ludogorets. Mardi, pour le barrage retour, Claudio s'est même offert un caramel en sortant du banc contre le Viktoria Plzen. La charnière du PSG va donc se coltiner un ancien copain de la Ligue 1. Cool.


En quoi c'est un bon tirage ? Un Anglais joueur mais en manque de titres majeurs, une équipe suisse qui anime souvent les joutes européennes sans vraiment faire peur en Ligue des Champions et un troisième club de l'Est qui a la gueule du sparing partners. Le PSG n'a aucun ancien lauréat sur son chemin et une belle opportunité pour terminer premier de son groupe. Pas de Real Madrid ou de FC Barcelone sur la route, pour sa première sur le banc, Unai Emery s'en sort plutôt bien. Attention à Arsenal, malgré tout, qui reste un produit phare sur Telefoot.


De quoi doit-on se méfier ? De la facilité. En évitant des épouvantails façon Atlético Madrid, Borussia Dortmund ou même Tottenham dans le chapeau 3, le PSG va estimer, à juste titre, avoir hérité d'un groupe sympatoche. Mais un accident industriel est vite arrivé quand on se la raconte un peu trop. Ne pas négliger le déplacement bourbier dans le petit stade du Ludogorets Arena (9000 places). On parle d'une ville jumelée avec Chalon en Champagne, quand même. Ne pas les prendre de haut. Quant à Bâle, ne pas oublier de s'arrêter au musée de la caricature et du dessin humoristique, ouvert de 11…











Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant