C1 (J4) : Manchester City prend sa revanche sur le Barça, l'Atlético Madrid sur le fil

le
0
C1 (J4) : Manchester City prend sa revanche sur le Barça, l'Atlético Madrid sur le fil
C1 (J4) : Manchester City prend sa revanche sur le Barça, l'Atlético Madrid sur le fil

Pep Guardiola et Manchester tiennent leur revanche. Corrigés à Barcelone il y a quinze jours, les Citizens ont dominé le club catalan ce mardi soir (3-1). Dans les autres rencontres, l'Atlético Madrid et le Bayern Munich ont souffert pour dominer Rostov et le PSV Eindhoven (2-1). Arsenal s'est fait peur à Ludogorets mais a ramené trois points de Bulgarie (2-3).

Groupe A : Le PSG et Arsenal qualifiés

Si le PSG a souffert pour ramener trois points de son déplacement à Bâle ce mardi soir (1-2), Arsenal a aussi failli passer une sale soirée en Bulgarie. Face à Ludogorets, les hommes d’Arsène Wenger se sont rapidement retrouvés menés de deux buts par la modeste formation bulgare. Surpris par Cafu à après dix minutes de jeu, les Gunners ont encore craqué trois minutes plus tard sur une réalisation de Keserü. Au lieu de s’affoler, le club londonien est resté serein et est parvenu à revenir au score avant la mi-temps. D’abord grâce à une reprise de Xhaka, puis sur une tête de Giroud, oublié dans les six mètres adverses. Ne se contentant pas du point du match nul, les Gunners sont allés chercher leur qualification pour les huitièmes dans les derniers instants sur un but magnifique d’Özil en contre (2-3). Avec ce succès, Arsenal reste aux commandes du groupe A. Tout se jouera lors de la finale de la poule contre le PSG, à l’Emirates.

Groupe B : Benfica se relance

Très mal parti après deux journées dans ce groupe B, le Benfica Lisbonne s’est remis à l’endroit. Après sa victoire à Kiev il y a deux semaines, le club portugais a confirmé sur sa pelouse ce mardi soir face au Dynamo (1-0). Salvio a inscrit l’unique but d’une rencontre fermée sur penalty, juste avant de rentrer aux vestiaires à la pause. Les Ukrainiens ont eu l’occasion d’égaliser mais Moraes a lui manqué son penalty face à Ederson. Avec cette victoire, Benfica revient à hauteur de Naples, leader de la poule. Car dans le même temps, les Italiens ont été accrochés sur la pelouse de Besiktas (1-1). Quaresma avait ouvert le score à dix minutes du terme, mais Hamsik lui a répondu dans la foulée. Si le Dynamo Kiev est éliminé, tout reste à faire entre les trois équipes de tête qui se tiennent en un point. En sortant de sa double-confrontation avec le Napoli avec quatre points pris, c’est peut-être le club turc qui a fait la bonne opération...

Groupe C : Manchester City tient sa revanche contre le Barça

Quinze jours après sa lourde défaite au Camp Nou (4-0), Manchester City a pris sa revanche sur le FC Barcelone ce mardi soir à l’Etihad Stadium (3-1). Pourtant, on pensait encore le Barça intouchable après l’ouverture du score de Messi, à la conclusion d’un contre d’école. En grande difficulté en première période, les hommes de Pep Guardiola ont su inverser la vapeur au retour des vestiaires grâce à un état d’esprit plus conquérant, mais aussi avec le concours de la défense catalane, complètement dépassée, à l’instar de Digne, décevant. Gündogan a d’abord égalisé après une relance catastrophique des Blaugrana, avant que De Bruyne ne donne l’avantage aux siens sur coup-franc. Et à un quart d’heure de la fin de la rencontre, Gündogan a doublé la mise pour le plus grand bonheur de son entraîneur. Avec ce succès, Manchester City revient à deux longueurs du Barça, solide leader. Mais surtout, les Sky Blues se rapprochent des huitièmes, car dans le même temps, Mönchengladbach a été accroché à domicile par le Celtic (1-1) avec un nouveau but de Dembélé.

Groupe D : L’Atlético remercie Griezmann, le Bayern a eu chaud

Dans un groupe D qu’ils dominent de la tête et des épaules, l’Atlético Madrid et le Bayern Munich pensaient certainement passer une soirée plus tranquille ce mardi. Surtout les Colchoneros, qui avaient fait le plus dur en ouvrant le score à la demi-heure de jeu contre Rostov, sur un retourné génial de Griezmann. Mais les Russes sont revenus au score dans la foulée, et ont tenu tête aux Madrilènes jusqu’au temps additionnel. Le moment choisi par le Français pour inscrire un deuxième but dans le dos de la défense de Rostov, pas inspirée sur ce coup. Grâce à ce succès étriqué (2-1), l’Atlético continue son sans-faute dans cette phase de groupes avec douze points. Derrière, le Bayern Munich suit à trois points. En déplacement sur le terrain du PSV Eindhoven, le club bavarois a aussi souffert. Menés au score après l’ouverture du score d’Arias, les Bavarois se sont réveillés et ont fini par l’emporter grâce à un doublé de Lewandowski (1-2). A défaut de grand collectif ce mardi soir, les deux cadors de cette poule pouvaient compter sur leurs stars respectives.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant