C1 (J3) : Timide puis inefficace, l'OL s'est fait punir par la Juventus Turin

le , mis à jour à 22:55
0
C1 (J3) : Timide puis inefficace, l'OL s'est fait punir par la Juventus Turin
C1 (J3) : Timide puis inefficace, l'OL s'est fait punir par la Juventus Turin

L’OL a réalisé une mauvaise opération en s’inclinant à domicile contre la Juventus Turin mardi en Ligue des Champions (0-1). D’abord trop timoré, puis incapable de tirer profit de sa supériorité numérique en seconde période, Lyon est désormais en ballottage très défavorable pour la qualification en huitièmes de finale.

Le debrief

Comme souvent sur la scène européenne, un club français a pris la leçon de la part d’une équipe italienne. Dans le rôle de l’élève mardi, Lyon a subi la loi de la Juventus Turin au Parc OL (0-1) et se trouve maintenant dans une situation très inconfortable en Ligue des Champions. Avec la victoire du FC Séville chez le Dinamo Zagreb dans le même temps (0-1), l’OL a maintenant quatre points sur le duo turino-sévillan dans le Groupe H avant de se rendre dans le Piémont dans deux semaines. Une défaite y scellerait déjà le sort des Gones en C1. Et pourtant, les hommes de Bruno Genesio avaient bénéficié de circonstances favorables. Ils auraient pu ouvrir le score contre le cours du jeu sur penalty en première période, quand ils étaient ultra dominés par la Vieille Dame. Mais Gianluigi Buffon a gagné son duel avec Alexandre Lacazette et renvoyé les deux équipes aux vestiaires à 0-0. Les Lyonnais ont aussi évolué en supériorité numérique pendant près de quarante minutes, suite à l’expulsion sévère de Mario Lemina. Ça n’a pas suffi pour qu’ils ouvrent le score, même s’il a fallu deux parades d’exception du capitaine de la Juventus pour les en empêcher. Le pire dans tout ça, c’est qu’ils ont été punis de leur incapacité à mettre le feu dans la surface turinoise sur l’unique occasion des visiteurs en seconde période. Un exploit personnel de Juan Cuadrado a stupéfait tout Lyon et la timide réaction qui a suivi ne pouvait suffire à renverser la table. Timide comme le premier acte des Lyonnais, acculés dans leur camp par des Turinois efficaces au pressing et précis dans la construction. Au retour des vestiaires, l’OL s’était métamorphosé, était monté d’une vingtaine de mètres, ne laissait plus des boulevards au porteur du ballon adverse. Mais d’autres soucis ont resurgi et privé les Gones d’un résultat qui était essentiel pour la suite de leur campagne européenne. Ils ont désormais besoin d’un exploit au Juventus Stadium pour encore croire en leurs chances. Histoire d’inverser pour une fois les rôles entre les clubs français et italiens.

Le film du match

4eme minute D’une passe laser dans l’axe, Bonucci trouve Higuain dos au but. L’attaquant de la Juventus Turin se retourne d’un contrôle orienté parfait et enchaîne avec un tir puissant du gauche des 25 mètres. Le ballon passe à quelques centimètres de la barre transversale, même si Lopes était sur la trajectoire. 9eme minute La défense de l’OL éloigne le danger sur un corner et le ballon revient dans les pieds de Pjanic. Son centre à terre traverse la surface jusqu’à Bonucci, qui reprend du gauche à bout portant. Le ballon se dirige vers le but lyonnais, mais il est contré par Khedira au dernier moment. 14eme minute Coup-franc pour Lyon à une trentaine de mètres du but de Buffon. Fekir l’enroule sur la tête de Diakhaby, qui domine Bonucci dans les airs pour placer sa tête. Mais le défenseur de l’OL ne peut cadrer sa reprise. 24eme minute Alex Sandro hérite du ballon à l’entrée de la surface et lance Higuain dans la profondeur à la limite du hors-jeu. Dans un angle fermé, l’international argentin tente un tir croisé du droit. Le ballon ne prenait pas le chemin du cadre, mais Lopes se détend bien sur sa droite pour dévier cette frappe. 35eme minute Corner sur la droite obtenu par Rafael. Darder s’en charge et, à la tombée de son centre, Bonucci ceinture grossièrement Diakhaby. L’arbitre accorde logiquement un penalty à l’OL. Mais Lacazette bute sur Buffon, bien parti sur sa gauche pour sortir la tentative trop molle du buteur lyonnais. 43eme minute Décalé sur la droite, Dani Alves enroule son centre sur la tête de Higuain, qui devance Yanga-Mbiwa pour placer sa reprise entre le point de penalty et l’entrée de la surface. Lopes s’envole sur sa gauche et repousse le ballon d’une main ferme. 45eme minute+1 Après un corner mal repoussé par la défense lyonnais, Dani Alves bénéficie d’une nouvelle opportunité de centre. Il le dépose sur la tête de Bonucci, qui s’impose dans les airs sans parvenir à cadrer sa reprise. Elle frôle le poteau droit d’un Lopes battu sur cette action. 50eme minute Contre-attaque éclair de l’OL. Tolisso chipe le ballon dans les pieds de Dani Alves et transmet à Fekir, servi dos au but et qui se joue de Barzagli pour se retourner. Son tir du droit est légèrement dévié par Bonucci et contraint Buffon à une incroyable parade de la main droite. 54eme minute Fekir s’extraie du marquage de Bonucci dans le rond central et accélère en conduite de balle. Avant de pouvoir prendre de la vitesse, il est séché par Lemina, sanctionné pour cette faute d’un nouveau carton jaune synonyme de rouge. 71eme minute Coup-franc pour l’OL sur la droite. Fekir dépose son centre au second poteau vers Tolisso, qui reprend de la tête à bout portant. Sur la trajectoire du ballon, Buffon sort un arrêt réflexe du pied droit pour conserver sa cage inviolée. 76eme minute (0-1) Daniel Alves remonte balle au pied et décale Cuadrado sur la gauche. L’international colombien mystifie Morel sur la droite de la surface et adresse un tir surpuissant dans un angle impossible. Lopes ne bouche pas bien son premier poteau et voit le ballon transpercer sa lucarne gauche. 86eme minute Pas attaqué par les milieux turinois, Gonalons s’avance balle au pied et prend sa chance des 25 mètres. Buffon se couche parfaitement sur sa gauche pour sortir ce tir puissant du capitaine de l’OL. 93eme minute Dernière occasion d’égaliser pour l’OL. Après une première tentative de centre, Tolisso tient une seconde chance et trouve Ghezzal en retrait. L’attaquant lyonnais tente un tir croisé, mais il est gêné par Bonucci et sa tentative fuit le cadre de Buffon.

Tops et flops

TOP 3 1- Gianluigi BUFFON : Oubliées les boulettes de ces dernières semaines, en sélection ou en club. Le capitaine de la Juventus Turin a écœuré l’OL et joué un rôle prépondérant dans le gros coup réussi par les siens. Un penalty stoppé en première période, deux arrêts exceptionnels en seconde : l’international italien était infranchissable. Ajoutez à cela sa sérénité légendaire et sa prestation pouvait difficilement être plus brillante. 2- Corentin TOLISSO : Le Lyonnais le plus régulier depuis le début de la saison a encore rendu une belle copie. Bien seul à harceler le porteur du ballon turinois pendant les quarante-cinq premières minutes, il a été récompensé de son travail au pressing par des récupérations hautes et a brillé par ses inspirations techniques. Il a logiquement baissé de pied dans le dernier quart d’heure, mais il avait tant donné que ça n’enlève rien à la qualité de sa prestation. 3- Patrice EVRA : Aligné au coup d’envoi sur le côté gauche de la défense à trois turinoise, il a séduit dans un rôle inhabituel pour lui. La qualité de sa relance s’est pleinement exprimée et son positionnement toujours judicieux lui a permis de compenser tous les décalages adverses. Il a maintenu le même niveau de performance après l’expulsion de Mario Lemina et son repositionnement comme latéral gauche. FLOP 3 1- Alexandre LACAZETTE : Etre titulaire pour la première fois depuis cinq semaines dans un match d’une telle intensité était un cadeau empoisonné pour l’attaquant de l’OL. Il a fait preuve de générosité dans les efforts et les déplacements, mais n’a pas suffisamment pesé sur les débats. Il a surtout manqué le penalty qui aurait pu tout changer en première période. Cruel pour Lacazette. 2- DANI ALVES : Une soirée à oublier pour l’ancien latéral du Barça, méconnaissable sur la pelouse du Parc OL. Dans le temps fort de la Juventus Turin en première période, il était le plus imprécis techniquement et a multiplié les mauvais choix. Il a même sombré en seconde période quand les Bianconeri ont reculé en infériorité numérique, avec des grossières erreurs défensives. Heureusement pour son équipe sans conséquence. 3- Sergi DARDER : Il manque encore un palier à franchir au milieu espagnol depuis son arrivée à Lyon. Encore une fois, il n’a pas suffisamment influé sur un match européen. Il a symbolisé à lui seul la timidité de l’OL en première période et est resté en retrait après la pause. Il est temps pour lui de se faire violence dans ces rendez-vous.

Monsieur l’arbitre au rapport

Szymon Marciniak a eu bien des situations litigieuses à juger et s’en est relativement bien tiré. Seul le deuxième carton jaune attribué à Lemina parait sévère, surtout en sachant ce qu’il impliquait. Mais l’arbitre polonais a bien maitrisé des débats qui auraient pu s’envenimer. Une copie propre.

La feuille de match

C1 (3eme journée / Groupe A) / LYON - JUVENTUS TURIN : 0-1

Parc OL (53 907 spectateurs) Temps frais - Pelouse excellente Arbitre : M.Marciniak (POL) (6) But : Cuadrado (76eme) pour la Juventus Turin Avertissements : Rafael (29eme), Darder (52eme), Lacazette (60eme), M.Diakhaby (73eme) et Ferri (83eme) pour Lyon - Bonucci (34eme) et Lemina (42eme et 54eme) pour la Juventus Turin Expulsion : Lemina (54eme) pour la Juventus Turin Lyon A.Lopes (6) - Yanga-Mbiwa (5) puis Ghezzal (82eme), Nkoulou (5), M.Diakhaby (6) - Rafael (6), Tolisso (6), Gonalons (cap) (5), Darder (4) puis Ferri (63eme), Morel (4) - Fekir (5), Lacazette (4) puis Cornet (72eme) N'ont pas participé : Gorgelin (g), Gaspar, Valbuena, Tousart Entraîneur : B.Genesio Juventus Turin Buffon (cap) (8) - Barzagli (6), Bonucci (6), Evra (6) - Dani Alves (4) puis Benatia (84eme) - Khedira (5) puis Sturaro (75eme), Lemina (4), Pjanic (6), Alex Sandro (6) - Dybala (4) puis Cuadrado (69eme), Higuain (6) N'ont pas participé : Neto (g), Hernanes, Mattiello, Kean Entraîneur : M.Allegri
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant